Après plusieurs mois de silence, Loana a enfin pris la résolution de reprendre en main son destin. Le vendredi 5 février 2021, la pétillante star de téléréalité l’avait officialisé via les réseaux sociaux. Par ailleurs, Loana a également dévoilé toute la vérité au sujet de sa relation tumultueuse avec son ex en s’attardant sur cette énorme somme que ce dernier lui a volé.

Le 7 janvier dernier, en accordant une longue entrevue au micro de la rédaction de Télépro, Loana a pressé sur l’abcès. Entre drogue, violence, pauvreté…solitude, suicide, …, Loana a déballé tout sur son passé très douloureux. Mais elle se concentre surtout sur son avenir proche et lointain.

Cette belle déclaration de Loana


« Je regarde vers l’avenir désormais », déclarait-elle sans ambages. « J’ai perdu 16 kilos et j’ai retrouvé une silhouette qui me fait plaisir », enchaînait-il avant de préciser également qu’elle a repris aussi le « sport à la maison » tout en prenant son temps pour amener son chien à la promenade. « Bref, je suis bien !« , affirmait-elle solennellement.
La jolie blonde avait déjà confié les mêmes informations dans les colonnes de Closer.

« Je n’ai pas dépensé mon argent du Loft, on me l’a volé »


Victime d’un vol, la jeune femme avait déclaré par ailleurs, être complètement « ruinée ». Si elle se retrouve dans cet état, c’est avant tout à cause de son ex-compagnon.

« Je n’ai pas dépensé mon argent du Loft, on me l’a volé », confiait-elle avec beaucoup d’émotion. « C’est pour ça que je suis en procès. Mon ex qui me frappait m’a quasiment pris tout mon argent. Je cherche à le récupérer », ajoutait-elle, avant de confirmer : « Il m’a tout pris, il me reste 10 000 euros sur tout l’argent que j’ai gagné depuis des années. » « J’avais 800 000 euros, il m’a volé quasiment l’intégralité. C’est très compliqué », expliquait-elle encore.

Vers la fin, Loana avait précisé qu’avec le temps, elle avait appris à vivre « (…)avec pas grand chose. » Mais ce qu’elle n’arrive à accepté c’est que sa fortune n’avait pas été dilapidée par ses propres besoins. « On me l’avait « subtilisé« , confessait-elle. « Je suppose que la justice va rendre son verdict et faire en sorte que je puisse en récupérer une partie« , espérait-elle.