Le spectacle annuel des Enfoirés s’est tout de même tenu malgré les obstacles engendrés par le Covid-19. Cela n’avait rien de facile et ce n’est pas Amel Bent qui dira le contraire. La jury de The Voice est particulièrement revenu sur les dessous « très particuliers » de cette nouvelle édition.

Si quelques semaines plutôt, les organisateurs ne savaient pas où se mettre pour pouvoir faire tenir le spectacle annuel des Enfoirés, ils restaient tout de même optimistes.

Jean-Jacques Goldman, grand absent du rendez-vous.


Comme indiqué par Sophie Bazou à la rédaction de Télé Star, le collectif a tout de même pu honorer ce grand rendez-vous le 14 au 17 janvier dernier au sein du Halle Tony-Garnier de Lyon. Ce concert ne sera diffusé sur l’antenne de TF1 qu’à compter de ce mois de mars prochain.

Beaucoup espérait le retour du parrain des Enfoirées. Et pour cause : il a beaucoup investi pour que ce concert annuel puisse avoir lieu malgré les nombreux obstacles qui se présentaient face aux organisateurs.

Malencontreusement pour cinq années consécutives, Jean-Jacques Goldman restait encore une fois le grand absent du rendez-vous. Liane Foly et MC Solaar ont également manqué le spectacle. Rassurez-vous, cela n’a en rien empêché l’ambiance d’avoir été au rendez-vous.

Cette année a été également marquée par le retour de Carla Bruni dans la troupe et accueilli pour l’occasion deux nouvelles têtes dont l’humoriste Kev Adams et le chanteur Vianney.

En plus de la diffusion, il y aura une autre surprise.


Slimane de dévoiler dans les colonnes de Télé-Loisirs qu’il y aura également « un petit concert unplugged qu’on va faire en plus. La recette sera entièrement reversée aux Enfoirés ».

Amel Bent d’évoquer, à son tour, les dessous très difficiles du tournage : « Nous avons été testés tous les jours et nous avons eu des horaires de travail très stricts, révélait –elle en faisant allusion aux nombreux tests PCR qu’on leur obligeait de faire. « Chacun a pris ses responsabilités pour assurer ».

Bien qu’il n’y avait aucun cas de Covid-19 détecté sur le tournage, l’absence du public se faisait tout de même ressentir. « Nous avons fait de notre mieux pour que le spectacle soit agréable à regarder », conclut-elle.