Si vous faites partie de celles ou ceux qui pensent qu’il n’y a pas plus simple que de faire cuire de la viande hachée, les spécialistes en la matière vous diront le contraire. En effet, la plupart des amateurs de la bonne chair ratent leur préparation…Bien plus qu’ils ne l’imaginent. Nous avons répertorié pour vous les 7 erreurs les plus fréquents qu’il faut absolument éviter ainsi que quelques conseils pratiques pour mieux vous aider à réussir votre cuisson.

En cours de cuisine, la cuisson de la viande hachée, fait partie des fondamentaux qu’on apprend en premier lieu. Du chili con carne aux boulettes de viande sans oublier la bolognaise, les burgers ou encore le fameux pain viande, il existe mille et une façon de la préparer.

Par contre, que vous connaissiez par cœur ces recettes, la pratique exige de la part du cuisinier une certaine habilité contrairement à l’appréhension générale. Vous devez tenir compte de certains paramètres tout au long de votre préparation afin que votre viande hanchée puisse conserver son jus. Un élément indispensable pour donner à vos petits plats un goût original.

La première chose à prendre en considération avant de passer à la cuisson est de bien surveiller la qualité de votre viande hachée. La réussite de votre recette en dépend.

Erreur numéro 1 : laissez la viande hachée crue à température ambiante

La viande hachée fait partie des aliments périssables qui doivent ainsi être conservés au froid et consommés avant une certaine date pour ne pas qu’ils se décomposent et se détériorent

Si vous laissez de la viande hachée crue à température ambiante, 02 heures seulement suffit pour qu’elle abrite des bactéries dangereuses. Afin d’éviter cela, mettez vite votre viande au frais dès son achat ou mangez-là le jour même.

Pour éviter le phénomène de choc thermique, ayez dorénavant l’habitude de la faire sortir du frigo 15 minutes avant sa cuisson. Cela vous épargnera à ce qu’elle finisse par libérer du liquide et en retire toute sa saveur. Elle en ressortira plus tendre.

Erreur numéro 2 : Assaisonner votre viande hachée avant sa cuisson

Il est recommandé à ce que vous n’assaisonniez votre viande qu’après la cuisson pour ne pas qu’elle brûle dans la poêle fumante. Toutefois, il est bien possible de la saler avant ou pendant la cuisson étant donné que le sel en fait ressortir les sucs.

Il faut savoir que tout le reste doit impérativement être rajouté après entre autres le poivre, les différentes épices voire les herbes fraîches afin d’éviter à ce qu’ils ne brûlent et ne deviennent amers. Pour ce qui est de la viande hachée en particulier, le mieux est de la saler lorsque la majeure partie de la vapeur ait eu le temps de se dissiper.

Erreur numéro 3 : cuire votre viande hachée dans une poêle inadéquate.

Qu’entend-on par poêle adéquate ? On se réfère précisément à la taille de l’ustensile utilisé. Votre poêle devra en effet convenir parfaitement au volume de viande à cuire. Il importe à ce que la viande hachée puisse être en contact avec le fond de la casserole.

Ainsi pour une grande quantité de viande hachée, choisissez une poêle à fond large. Dans le cas où cela n’est pas faisable. Vous n’aurez d’autres choix que de cuire votre viande par portions.

Diviser-le et faites-les cuire successivement…Au final : remettez le tout dans un seul récipient pour l’assaisonnement. L’objectif est que toute la viande hachée puisse être assaisonnée d’une manière uniforme.

Erreur numéro 4 : cuire sa viande hachée à « poêle froide »

La viande rouge se saisit à feu vif. Pour ce faire, attendez impérativement à ce que la poêle soit bien chaude avant d’ajouter la matière grasse puis ensuite votre viande hachée. Il est également préférable de mélanger votre huile avec du beurre.

Le mélange de ces deux matières grasses évite à ce que la viande hachée ne soit brulée étant donné que la viande rouge requiert une cuisson à très haute température.

Il faut savoir que l’huile de colza et celle au tournesol peuvent être très bien chauffées à une température élevée. 3 cuillérée à soupe d’huile pour 500 g devrait suffire.

Erreur numéro 5 : Retourner immédiatement sa viande.

Il faut absolument vous détacher de votre mauvaise habitude à remuer la viande hachée puisque cela en perturbe la cuisson. La viande hachée libérera encore plus de liquide qu’au final : c’est une viande toute sèche que vous allez finir par obtenir en fin de cuisson.

Il faut en effet laisser à votre viande le temps de devenir friable et au passage de conserver son jus. Pour y parvenir : l’astuce est simple. Ne la retournez pas de temps à autre.

Au contraire, laissez-la reposer brièvement une fois étalée dans la poêle. Après suffisamment de temps d’attente, retourner la viande hachée pour incorporer les arômes des épices.

Erreur numéro 6 : cette grosse erreur que l’on fait toujours avec les oignons

Si les oignons restent un ingrédient phare de la cuisine. Une viande hachée sans oignons, ça fait un peu bizarre ! Lors de la cuisson, il faut savoir qu’il ne faut pas du tout oublier de séparer les oignons de la viande pour les cuire chacun de leur côté. Pour ce faire, travaillez tout d’abord votre viande hachée et laissez les oignons d’un côté.

Si l’on recommande à ne pas les faire cuire ensemble c’est parce que les oignons contiennent beaucoup trop d’eau. Vous risquez gros de terminer avec une viande hachée complètement trempée pendant la cuisson.

Attendez que votre viande soit à moitié cuite avant de faire suivre le reste. Si vous craignez ne pas le faire au moment opportun, travaillez-les individuellement pour simplement les mélanger au final.

Erreur numéro 7 : laissez la viande hachée assez longtemps sur le feu

Hormis les fameuses boulettes de viande, la viande hachée est le plus souvent non consommée telle qu’elle est. On la préfère pour la plupart du temps à la sauce. Pour ce faire, il ne faut absolument pas la laisser cuire trop longtemps au risque de devenir sèche. Plus courte encore devrait être sa cuisson si vous envisagez d’en faire avec un plat de lasagnes.