Cela fait deux semaines que Jean-Luc Reichmann a déserté les plateaux de tournage de son divertissement de la mi-journée. Et pour cause : l’animateur vedette de TF1 est mis en quarantaine depuis qu’il a été testé positif à la Covid-19. Les émissions en stock pourront-ils suffire jusqu’à ce qu’il soit remis sur pied ?

Comme Jean-Luc Reichmann souffre à l’heure actuelle du Covid-19, l’animateur se retrouve confiné à son domicile. Comme le tournage des 12 Coups de midi est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Le jeu méridien de TF1 a-t-elle tout de même suffisamment de numéros en stock pour assurer sa diffusion à l’écran avant le retour du compagnon de Nathalie Lecoultre ? Jean-Luc Reichmann en personne répond.

« ça ratatine » !


« Vous confondez le jour et la nuit, c’est-à-dire que vous n’avez plus du tout de force, laissait-il entendre au micro de Culture médias. Vous n’avez plus le goût à manger. Vous n’avez plus aucune motivation dans la tête. Effectivement quand je dis que ça ratatine, c’est qu’à un moment quand vous confondez les goûts et que vous n’avez plus l’odeur. Là, ça va faire deux semaines que je suis totalement confiné. Il faut prendre conscience que c’est important ce qui se passe et qu’il faut se faire vacciner ! »

Jean-Luc Reichmann se veut rassurant.


Isolé pour une durée de quatre semaines, Jean-Luc Reichmann a été contraint de suspendre toutes ses activités. Les 12 Coups de midi va-t-elle souffrir une fois de plus des conséquences de la pandémie ? Rappelez-vous, l’émission culte de TF1 a été contraint de miser lors du premier confinement sur des rediffusions des archives revenant sur le passage de Paul. Va—t-elle pour cette fois subir le même sort.

Fashiontechweek vous révèle la réponse de Jean—Luc Reichmann. Invité sur les ondes d’Europe 1, l’interprète de Léo Matteï s’est voulu très rassurant. « Là, j’avais trois semaines, un mois d’avance, donc c’est une réelle grande chance pour moi et pour les équipes, expliquait-il. Mais dès que j’ai senti les moindres prémices, j’ai tout arrêté pour surtout ne pas mettre les équipes en danger. Et le danger est arrivé des enfants et de l’école. » Des propos qui vont certainement rassurer ses fidèles téléspectateurs.