Leïla Kaddour s’est confrontée à cette fausse note bien méchante qui a failli gâcher l’ambiance du JT de 13 heures. Mais celle qui vient d’être maman ne s’est pas laissée perturber. Toujours aussi professionnelle, elle a fini par prendre le dessus.

Leïla Kaddour et sa fausse note ont marqué la fin de la

semaine. Le genre de bug qui produit le buzz. Autrement dit, la séquence a fait le tour des réseaux sociaux dès la fin de sa présentation ce samedi 1er mai 2021. Par erreur en effet, la production a mis le générique de France 3 en prélude de la présentation du JT de France 2.

« Quand on vit un amour fou, les choses changent »


Leïla Kaddour franchit une nouvelle étape dans sa vie personnelle et professionnelle. Elle revient justement d’un long congé de maternité depuis l’été dernier. En couple avec Pierre Guénard, la journaliste a mis au monde son premier bébé à l’âge de 40 ans.

Côté travail, rien à signaler. Tout semble aller pour le mieux. La jeune femme enchaîne le succès aux commandes de Grand oral, le 13 heures et 20 heures du week-end à l’antenne de la deuxième chaîne. « C’est la magie des enfants, confessait-elle. Cela donne souvent plus de sens à tout ce que l’on fait », affirmait-elle avec fierté dans les colonnes de Télé Star. « Quand on vit un amour fou, les choses changent », s’assurait-elle.

La fausse musique qui tue…


Mais pour ce samedi 1er mai 2021, Leïla Kaddour a fait face à une toute autre histoire. Un petit couac de la rédaction qui vient perturber sa bonne humeur. Le sourire qui accroche toujours son audience à chacun de ses rendez-vous de la mi-journée pour tous les week-ends.

A exactement 12h59, le générique a retentit à l’antenne pour annoncer les informations sur France 2. Sauf que c’est celui de la troisième chaîne qui passe. Nonobstant, la présentatrice était restée sur le pied ferme. Elle ne s’est pas laissée perturber en aucune manière.

Au contraire, la jeune maman a ajouté un zeste d’humour pour rectifier de suite le tir. « Ce n’est pas le bon générique, mais bonjour à tous quand même… », débitait-elle. Puis elle a enchaîné directement avec la présentation des gros titres du jour.