Vous aussi, vous aimez le beurre ? Etant donné qu’il est l’une des matières grasses les plus utilisées dans le monde, notre rédaction se donne pour mission de vous révéler cette erreur commune que la plupart d’entre nous commet avec le beurre. Le point à travers cet article.

Le beurre est un ingrédient incontournable en cuisine notamment en pâtisserie et pour lequel on a toujours tôt ou tard recours. Malgré cela, bon nombre d’entre nous ne s’y prend pas comme il faut. Voilà pourquoi nous avons jugé important de vous dévoiler cette erreur que l’on fait tous.

Il faut savoir que la meilleure façon de consommer le beurre est de le manger cru! Toutefois, cela ne l’empêche pas tout de même à être utiliser comme gras de cuisson. Il est d’ailleurs le plus souvent utiliser à la place de l’huile d’olive. Pourtant, pour ne pas perdre de ses propriétés nutritionnelles intéressantes, il convient de bien savoir le manier.

Danger avec le beurre !


Lorsque vous le faites revenir dans une poêle, faites gare de ne pas dépasser son point de fumée soit une température entre 120°C à 140°C sinon l’on provoque la réaction de Maillard et le beurre commence dès lors à brunir. « À partir de 100 degrés le beurre blondit, puis sa couleur fonce peu à peu avec la hausse des températures suite à l’interaction entre les glucides et les protéines du beurre(…)Celle-ci génère alors l’apparition de molécules nocives qui favorisent l’inflammation du corps », expliquait le Docteur Jean-Michel Lecerf, chef du service Nutrition de l’Institut Pasteur de Lille.

Bref, si le beurre roux peut être consommé sans le moindre problème, ce n’est pas le cas pour le beurre noir qu’il faut impérativement éviter.

Encore une fois, plutôt que le beurre fondu, préférer le beurre cru…


Il y a toutefois dans la foulée une solution plus saine qui s’offre à vous : le ghee, un beurre clarifié très prisé de la gastronomie indienne. Il s’agit d’un beurre auquel l’eau, les protéines ainsi que le lactose ont été retirés par filtration. Outre ses propriétés régénératrices et nutritives, il a surtout l’avantage de ne jamais brûler pendant la cuisson.