La 36ème cérémonie de victoires de la musique a été organisée le vendredi 12 février 2021. Laury Thilleman et Stéphane Bern ont eu l’honneur de présenter cette nouvelle édition. Mais leur prestation n’était pas à la hauteur de leurs performances…

C’est ce vendredi 12 février qu’a été diffusée en direct de la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, la 36ème cérémonie des Victoires de la musique diffusée en direct sur l’antenne de France 2, France Inter et France Bleu comme l’avait annoncé Stéphane Bern. Ce dernier aux manettes de cette soirée spéciale aux côtés de Laury Thilleman. Une prestation qui n’a malheureusement pas convaincu les fidèles téléspectateurs de la Deux.

Une soirée unique en son genre.


Covid-19 oblige, il n’y avait aucun public dans les gradins. Cependant pour pallier ce vide, 300 figurants ont été engagés pour donner de l’ambiance à la soirée.

Si Stéphane Bern est un grand habitué des programmes diffusés en direct, Laury Thilleman semble encore néophyte pour ce qui est de l’exercice. “À mon sens, c’est le prime le plus prestigieux de France Télévisions. Donc être là, en tant que présentatrice, oui, cela me procure un stress. Le prestige de cette soirée met une certaine pression, je ne vais pas le cacher. Mais il faut profiter de cette adrénaline”, révélait la protégée de Sylvie Tellier dans les colonnes de l’Ouest France quelques jours plus tôt.

« Ils ne se calculent pas !”


Pour cette soirée unique en son genre, la tension se faisait ressentir sur le plateau. L’on pouvait constater la froideur entre les deux animateurs. Bien que l’ancienne Miss France ait brillé de mille feux dans sa tenue festive, les téléspectateurs ne sont pas passés à côté d’un détail qui les a frustré.

Y’a une embrouille entre eux ? Ils ne se calculent pas !”, “La pauvre Laury Thilleman qui essaie de faire des blagounettes et des petites pauses détente, mais Stéphane Bern il est à fond agrippé au prompteur, j’adore Stéphane, (…)mais c’est pas pour lui ce genre de presta”, “Aucune complicité, c’est Nagui qu’il fallait”, “Franchement c’est pas la peine de présenter côte à côte Stéphane Bern et Laury Thilleman, allez lire votre prompteur chacun sur votre table c’est idem hein”, peut-on lire à travers les nombreux tweets des internautes.