« Souffrance, « moment difficile », « arrachement » pour Laura Smet avec cette chose horrible que Laeticia Hallyday lui a obligée de faire. Fashiontechweek vous livre tous les détails.

La situation n’est pas prêt de s’arranger entre la veuve du Taulier et la fille aînée de Johnny Hallyday. Encore une « souffrance » pour Laura Smet après cette chose horrible que Laeticia Hallyday lui a obligée de faire.

Entre Laeticia Hallyday et Laura Smet, la hache de guerre n’est pas encore enterrée.


La bataille judiciaire autour de la succession de Johnny Hallyday s’est soldée par un accord entre les trois protagonistes. Mais force est de constater que la hache de guerre n’est pas encore enterrée. Les deux premiers enfants du rockeur n’apprécient pas certaines actions de leur belle-mère. Par moments, Laura Smet l’appelle même comme la « sorcière » .

Aux dernières nouvelles, David Hallyday et sa sœur cadette Laura Smet n’ont pas vu d’un bon œil l’initiative de la maman de Jade et Joy à publier l’album posthume de leur père. Il s’agit en effet de Mon Pays c’est l’amour, sorti dans les bacs au courant du mois d’octobre 2018. Ils étaient d’ailleurs mis à l’écart tout au long de la préparation de ce projet.

Les confidences chocs de l’avocat de Laura Smet, le Maître Emmanuel Ravannas


La veuve du Taulier n’a même pas pris la peine d’envoyer un exemplaire à ses beaux-enfants. Ce qui a obligé la maman du petit Léo de l’acheter comme tout le monde. C’est ce que son avocat, le Maître Emmanuel Ravannas, l’avait révélé dans le cadre du reportage du film documentaire intitulé La face cachée de Laeticia Hallyday : ultimes secrets sur l’héritage de Johnny diffusé dans RMC Story le 25 mai 2021.

« Elle savait que des chansons avaient été enregistrées, qu’il y avait un certain nombre de choses mises en place, expliquait celui qui l’avait représenté durant leur guerre d’héritage. Cependant, on ne savait pas l’avancement exact« , poursuivait l’avocat. Et d’ajouter encore : « On a découvert au fur et à mesure de la procédure grâce aux éléments fournis par Warner. C’est invraisemblable. »

Par la suite, Maitre Emmanuel Ravannas a affirmé que « Laura a acheté l’album de son père, comme vous et moi, le soir de sa sortie, elle n’a jamais pu l’entendre avant. » Une situation blessante pour la fille aînée de l’idole des jeunes. « Vous pouvez imaginer la souffrance, cet arrachement… C’est quelque chose qui pour elle restera longtemps gravé dans sa mémoire tant c’était un moment difficile et douloureux.«