Karine Le Marchand continue toujours sa mission en présentant de façon la plus fidèle possible ses agricultrices et agriculteurs en quête de trouver leurs âmes sœurs. Le lundi 8 février dernier, c’était au tour de farmer Franck de s’exprimer sur le plateau de L’amour est dans le pré. En voulant bien faire les choses, il a fini par commettre une faute impardonnable, suscitant l’hilarité des internautes.

L’amour est dans le pré est désormais le programme incontournable de M6. De retour pour sa 16ème édition, l’émission de dating-champêtre n’en finit pas d’émouvoir ses fidèles téléspectateurs.

Franck, une personnalité haute en couleur.


Force est de constater que Karine Le Marchand et l’équipe de production excellent pour ce qui est de dégoter des personnalités hautes en couleur. La preuve avec Franck, le candidat devenu la risée des réseaux sociaux. Le sylviculteur et maraîcher de 46 ans qui nous vient de la Nouvelle-Aquitaine se retrouvent au centre d’une moquerie sans fin sur le réseau social à l’oiseau bleu.

Karine Le Marchand poursuit sa présentation des agriculteurs et agricultrices en mal d’amour pour L’amour est dans le pré 16. Au programme de ce lundi 08 février 2021, le teasing du portrait du gentleman farmer Franck. Ce dernier a voulu donner une image « chic » de sa personne en étant très « british » avec sa veste à carreaux et sa petite casquette.

Il faut savoir que Franck est un agriculteur on ne peut particulier. Sous-officier de l’Armée de terre, ce dernier s’est très vite converti et se trouve aujourd’hui à la tête de 53 hectares de forêt avec 1 hectare de maraîchage.

Les internautes mort de rire sur Twitter !


Franck vit à l’heure actuelle de sa grande passion. Le quadragénaire veut l’équilibre et cherche pertinemment une femme pour être au comble de son bonheur. Lors de son portrait, Franck n’a pas manqué de faire un gros raté lorsqu’il a prononcé ( de façon trop stylé) le mot « burn out » et ça a donné « burne août » phonétiquement parlant.

De quoi susciter l’hilarité générale sur la Twittosphère : « Arrêtez avec beurn août, dites dépression c’est plus simple et c’est français », « Il a fait un burne out », « il a fait un beurnoute« .