Ces deniers jours, toutes les actualités se focalisent sur l’affaire PPDA. Entre les folles anecdotes ainsi que des plaintes inattendues, le très célèbre journaliste est plongé dans un cauchemar total. Les détails…

Tout le monde suit de près l’évolution de ce dossier. Et si les accusations portées à l’encontre du présentateur le plus apprécié de la France se confirmeront, cela va détruire à jamais sa très bonne réputation qu’il avait bâtie depuis de nombreuses décennies déjà.

La belle époque de PPDA


PPDA, en revoyant sa propre technique de présenter les actualités, ressemble de près à Jean-Pierre Pernaut. D’une façon ou d’une autre, les deux journalistes ont un point de ressemblance : l’acharnement au travail.

En effet, malgré leurs âges, PPDA tout comme Jean-Pierre Pernaut reste incapable de prendre leur retraite. Pour rappel, les deux grands présentateurs ont marqué de leurs empreintes les années 1990. Ils faisaient le bonheur des téléspectateurs de la première chaîne dont le premier à l’heure du dîner et le second au déjeuner.

Actuellement, le mari de Nathalie Lecoultre poursuit sa carrière en développant sa propre plateforme appelée JPP TV. PPDA continue d’apparaître derrière le petit écran en commentant de tant à autre de nombreux sujets d’actualités à l’antenne de LCI. C’est également le cas du papa de Lou.

Comment en est-il arrivé là ?


En travaillant sur l’un de ses grands projets, celui d’écrire l’histoire de la Bretagne sans oublier de transformer ses souvenirs en romans, les choses ont tourné au drame pour PPDA.

En profitant de son travail, une certaine Florence Procel s’est insurgée pour accuser gravement l’écrivain. Au moment de la publication de l’un de ses ouvrages romanesques, cette personne a levé la voix pour affirmer que l’histoire racontée par PPDA retrace de façon plus ou moins fidèles les abus que le journaliste lui avait fait subir.

Pour le public, l’histoire est à peine croyable en jugeant le caractère qu’il affiche lorsqu’il s’adresse aux Français à l’heure de la présentation de son journal. Pour certains observateurs, elle présente des similitudes aux affaires de Gérard Louvin ou encore de Richard Berry. Quoi qu’il advienne, PPDA ne sortira pas indemne…Affaire à suivre !