Mathieu a complètement perdu les boules à l’issue du troisième numéro de Koh-Lanta, Les Armes secrètes diffusé ce vendredi dernier. Ces propos ont eu le don de diviser les aventuriers. Fashiontechweek vous livre tous les détails.

L’épreuve de confort de cet épisode inédit de Koh-Lanta aura pour récompense un repas polynésien digne de ce nom en compagnie de Teheiura et son père. Comme il fallait s’y attendre, Les Jaunes ne parvenaient pas à se mobiliser au niveau des Rouges qui remportent ainsi la victoire.

Si l’élagueur prévenait d’ores et déjà au cours de son portrait être à la fois impulsif et mauvais perdant. Il n’a pas manqué à l’issue de l’épreuve de confort du troisième épisode d’en faire preuve. Mathieu n’en pouvait plus au point de laisser parler son sang chaud.

« Si quelqu’un se sent visé, c’est son problème ».


« On n’arrête pas de se vanter qu’on est les bulldozers jaunes, moi le premier, et aujourd’hui on a vu qu’on était une belle bande de brebis à trois pattes. Il y en a un paquet qui ne vont pas se remettre en question« , lâchait-il sans détour sous la pluie avant de conclure : « Là, c’est fini le temps où tout le monde est gentil. J’ai la rage« .

En vrai mauvais perdant, Mathieu d’enchaîner : « Si quelqu’un se sent visé, c’est son problème. En attendant chacun va devoir se remuer les méninges un petit peu et se remettre dans la compétition à un moment donné« .

« Quand ça va sortir, ça va péter » !


De retour au camp, l’aventurier d’hurler avec toute la rage qu’il ressentait : « On a été des belles brebis galeuses, quand ça va sortir, ça va péter« . Des propos qui n’ont pas manqué de toucher des âmes sensibles dont sa partenaire de jeu Myriam qui n’a pas caché avoir été touchée.

« La mentalité de certains me dérange très fortement, laissait-elle entendre. Moi, tu ne m’insultes pas. Il n’y a personne dans cette p… d’équipe qui est une chèvre ou une brebis. Pour l’instant, je le garde pour moi, car quand ça va sortir, ça va péter. Il faut juste savoir perdre dignement, sans insulter ton équipe comme ça.

Et de prévenir : « J’espère pour lui qu’il ne parlait pas de moi en disant chèvre. C’est bien beau de faire son show à la Beyoncé devant Denis( Brogniart, NDLR)« .