Les fans suivent de plus en plus toutes les actualités se rapportant de près ou de loin à Julien Lepers . Aux dernières nouvelles, parues dans les colonnes de France Dimanche, l’ancien animateur de Questions pour un champion souffrirait d’une très grave maladie, le « cancer« . Interrogé par la rédaction de Femme Actuelle, le présentateur s’est exprimé sur son état de santé…

La maladie à coronavirus ne fait pas de distinction. Julien Lepers, touché par ce fléau mondial au cours du mois de mars 2020, a fait un triste témoignage. Mais il a eu la chance d’attraper la forme la moins grave du Covid-19.

« La vérité, c’est que je n’ai pas de cancer…Ou je ne le sais pas…»


Quelques mois plus tard, les fans ont redoublé d’inquiétude depuis le vendredi 19 mars dernier, suite à une publication de France Dimanche. Selon ce célèbre magazine, celui qui a été remplacé par Samuel Etienne aux commandes de Questions pour un champion aurait été diagnostiqué d’un « cancer foudroyant« .

Contacté par l’équipe de la rédaction de Femme Actuelle, Julien Lepers s’est dit « Très surpris » en tombant sur la mauvaise nouvelle. Par la suite, il a tenu à rassurer tout le monde. « La vérité, c’est que je n’ai pas de cancer », affirmait-il. « Ou alors je ne le sais pas du tout !”, ironisait-il. « Je crois que je suis en pleine forme, il me semble que je suis en très bonne santé… actuellement ”, précisait-il.

« Je n’ai aucune ‘descente aux enfers’, aucune ‘malédiction’ »


En poursuivant la lecture, l’article en question évoquait en réalité le cancer d’Alain Ruyer, l’un des fidèles amis de Julien Lepers. Et le grand réalisateur de RTL n’a malheureusement pas survécu à cette maladie.

Sa mort a été annoncée le 10 mars 2021. « C’était un excellent réalisateur, quelqu’un de remarquable, très perfectionniste. Il m’a appris tellement de choses « , a-t-il fait mention pour rendre hommage à son camarade.

Quant aux rumeurs de son éventuelle descente aux enfers, la réponse de Julien Lepers était claire et nette. « Je n’ai aucune ‘descente aux enfers’, aucune ‘malédiction’ », s’assurait-il. « Mes parents sont partis mais c’est dans l’ordre des choses. Je travaille beaucoup, je vais très bien, je suis très heureux !« , a-t-il conclu.