Présent à une nouvelle séance d’enchères d’Affaire conclue diffusée sur France 2 le mercredi 24 mars 2021, Julien Cohen n’a pas pu cacher ses émotions devant cet exceptionnel objet apporté par le vendeur du jour. Dès l’arrivée de ce dernier aux salles de vente, l’homme aux lunettes bleues à commencer par s’emballer…Et avait fini par lui acheter son objet pour l’offrir en cadeau à son fils qui va bientôt devenir papa…

En dehors de sa vie professionnelle bien remplie, Julien Cohen est avant tout un chef de famille hors-pair. Heureux papa de deux enfants, l’acheteur vedette d’Affaire conclue partage le grand amour dans les bras de Karine, mère également de trois enfants issus de son ancienne relation. Depuis leur union, les deux tourtereaux ont eu une fille. Une magnifique famille recomposée avec au total, six enfants. Mais en réalité, leur cohabitation n’est pas toujours simple à gérer.

« Ils ont tout fait pour nous pourrir la vie…« .


« La famille recomposée, ce n’est pas du tout évident« , avouait Julien Cohen dans les colonnes de Gala, avant de préciser : « Je pense que l’on est des miraculés. » En effet, poursuivait toujours l’acolyte de Sophie Davant, « Nos enfants ont été au départ très durs… ». Pas très d’accord avec leurs choix, « Ils ont tout fait pour nous pourrir la vie…« .

« Ils jetaient », sans autre forme de procès, « mes costumes par la fenêtre »…Bref, « ils ont joué » réellement « sur la corde sensible ». Il faut dire qu’ « Il y a des soirs où c’était super tendu mais quand on s’aime, tout ça, ça se balaie. On ne va pas dire facilement parce que c’était des années très dures mais ça se balaie quand même« , se rappelait-il.

« Moi je lui souhaite un petit quintuplé« 


Pour revenir aux enchères du mercredi 24 mars dernier, Julien Cohen a encore prouvé son attachement inconditionnel envers sa famille. Bien entouré par les membres les plus influents des acheteurs comme Caroline Margeridon, François Cases Bardina ou encore Alexandra Morel, Julien Cohen ne s’est pas posé beaucoup de question en voyant
le sublissime berceau apporté par Agnès.

Estimé à 300 euros, Julien Cohen avait même fini par débourser 900 euros pour l’acquérir. « …moi je lui souhaite un petit quintuplé…« ,terminait-il.