Père de quatre filles dans Salaud, on t’aime, Johnny Hallyday, en interprétant le rôle de Jacques Kaminsky, tente de se réconcilier avec ses enfants avec l’aide d’un ami proche. Très épris de Sandrine Bonnaire où il donne merveilleusement bien la réplique, leur rapport aurait pu dépasser le cadre d’une simple fiction. Une information que Laeticia Hallyday ne va pas du tout appréciée.

Le mardi 9 février 2021, les téléspectateurs de C8 ont été ravis du choix de la production de diffuser la fameuse comédie dramatique de Claude Lelouch intitulée Salaud, on t’aime.

Le défunt rockeur, dans la peau de Jacques Kaminsky, partage l’affiche avec Sandrine Bonnaire alias Nathalie Béranger. Papa des quatre enfants, il essaye de recoller les morceaux avec eux en se déclarant très mourant. Il faut bien souligner qu’il s’agit ici d’une relation purement fictionnelle.

Un homme comblé.


Dans la vraie vie, Johnny Hallyday partage déjà sa vie aux côtés de sa quatrième et dernière épouse, Laeticia Hallyday. Si depuis la maman de Jade et Joy Hallyday, Johnny Hallyday donnait l’air d’être calme et de ne plus être volage…Il se serait très vite revenu au galop cette époque où il donnait la réplique à Sandrine Bonnaire. Il est peu de le dire, Johnny Hallyday craquait pour sa partenaire de jeu.

Connu pour son légendaire franc-parler, Johnny Hallyday ne pesait pas forcément lorsqu’il abordait Sandrine Bonnaire pour le compte de leur fiction et ce bien qu’il soit déjà un homme marié.

« Ils se sont aimés » !


N’en déplaise à la belle-mère de David Hallyday et Laura Smet, « Si je n’étais pas follement amoureux de Laeticia, assurait le Taulier. Elle (Sandrine Bonnaire, NDLR) pourrait être la femme de ma vie », révélait-il sans passer par quatre chemin au site Allociné.

A en voir leur complicité et cette alchimie qu’ils dégagent tous deux, Claude Lelouch, lui-même laissait entendre : « Ce n’est pas un couple de cinéma. Ils se sont aimés, tout de suite », confirmait le réalisateur. Des propos qui, à coup sûr, avaient dû coûter cher au légendaire rockeur et pour lesquels l’interprète d’Allumer le feu aurait sans doute été contraint de rendre quelques comptes à Madame !