Jeremstar charge de nouveau les producteurs de téléréalité. Le youtubeur vient en effet de dévoiler cette grosse somme accordée aux candidates qui acceptent de coucher avec leur partenaire. Une révélation qui sonne comme une nouvelle forme de prostitution légalisée.

Les polémiques autour des émissions de téléréalité ne faiblissent point. Après les révélations glaçantes de Jean Messiha, Jeremstar revient à la charge.

Dans une nouvelle vidéo postée le dimanche 2 mai 2021, le youtubeur a encore fait le buzz sur la Toile. Celle-ci a été intitulé: La vérité sur la télé-réalité. Le jeune homme s’est attaqué à un sujet qui fâche les industriels du Showbiz.

« La prostitution on en entend de nouveau parler, débutait-il. On a l’impression que tout le monde découvre ça, poursuivait-il. Mais en réalité, ce n’est pas du tout nouveau ». Pour ainsi dire, il a établi deux formes de prostitution. Il y a d’une part celle à l’écran et d’autre part la pratique qui s’opère dès la fin des tournages.

La prostitution à l’écran


Cette première forme survient alors lorsque les membres de la production établissent une grille pécuniaire pour favoriser les participantes qui couchent. Leur principale motivation est d’augmenter le nombre des téléspectateurs.

Malheureusement, cette technique fait mouche à tous les coups. L’idée est de « lui demander de coucher à l’écran, dans le cadre de son travail, expliquait-il. Je ne sais pas comment ça s’appelle pour vous. Mais selon moi… » c’est de la prostitution pure et dure. « J’ai entendu, une fois : ‘elle, on va la faire venir, de toute façon elle va coucher avec machin, ça sera très simple de toute façon. C’est de la chaire à audience »

Dans cet univers, gare à celles qui n’acceptent pas les « histoires de c** ». « On en trouve plein qui ont été virées parce qu’elles n’ont pas voulu coucher. Il y en a plein d’ailleurs. Certaines candidates étaient payées plus. Et plus rapidement, les candidats parlent entre eux de combien ils sont payés. Puis, ils se rendent compte que celle qui couche est payée le triple« .

La prostitution après les tournages


« Pendant longtemps, il y a beaucoup d’hommes de pouvoir qui étaient très attirées par les candidates de téléréalité. A vrai dire, elles les faisaient fantasmer… ».

A l’époque où les placements de produits n’étaient pas encore démocratiser, de nombreuses candidates y participent en vue de « mieux se vendre« . Au final, les participantes en ressortent « plus chères« .