Jusqu’à présent, Jean-Pierre Pernaut ne pense pas encore prendre sa retraite ! Il ne lui a fallu, en effet, que quelques mois, après son départ du journal de 13 heures, pour sortir son ouvrage autobiographique. Il venait tout juste de le rendre officiel depuis son compte Twitter.

Après plus de trois décennies passées à la tête du journal de 13 heures de TF1, s’en séparer du jour au lendemain était presque impensable pour Jean-Pierre Pernaut. Pourtant, il l’a fait et c’est depuis le 18 décembre 2020, une date historique où il a présenté sa dernière édition.

Jean-Pierre Pernaut poursuit son chemin après le JT de 13 heures.


Si de nombreux observateurs ont associé sa décision à un éventuel passage à la retraite, Jean-Pierre Pernaut, du haut de ses 70 ans, poursuit sa belle carrière à l’antenne de LCI en présentant « Jean-Pierre & vous ». Ce n’est pas tout. Le papa de Lou et Tom dirige également le Netflix des régions, baptisé JPP TV.

« Mes fiertés, mes galères…« 


Par ailleurs, le mari de Nathalie Marquay a fait part d’un nouveau projet. Le dimanche 31 janvier dernier, il a annoncé la sortie officielle de son récit autobiographique.

Il sort de l’imprimerie ! », a-t-il fait mention au début de son long message. « Mes fiertés, mes galères, les aventures et les coulisses du 13 heures, celles de mon départ, mon indépendance d’esprit, l’attachement aux régions… », expliquait-il, avant de préciser : « Il sera en librairie le 11 février. Editions Michel Lafon ».

Pour preuve, le journaliste à posté la couverture du livre, dévoilant ainsi son titre : « 33 ans avec vous ». « Ce n’est pas sans un énorme pincement au cœur qu’on quitte la présentation d’un journal télévisé comme « Le 13 heures », poursuivait-il pour donner un avant-goût à ses fans.

Depuis, il est « devenu un rendez-vous quotidien pour des millions de Français avec 8 500 journaux présentés ». Le JT de 13 heures se distinguent en fait des autres avec ses « 115 000 reportages tournés jusque dans les plus petits villages de France, 15 000 magazines ».

Vers la fin, “ j’ai décidé de tourner la page, avec la faiblesse de croire que mon 13 heures n’est pas un JT comme les autres« , racontait-il encore, avant de déclarer: « je veux raconter la passion que j’ai mise dans ce métier…«