Jean-Pierre Pernaut ne parvient-il pas à se contrôler ? En tout cas, c’est ce que laisserait entrevoir le subtil tacle que lui a adressé sa consœur Anne-Sophie Lapix. Fashiontechweek vous en dit plus dans les prochaines lignes de cet article.

Jean-Pierre Pernaut part-il vraiment en roue libre ? En tout cas, certaines de ses consœurs ne se retiennent plus pour livrer le fond de leurs pensées. En témoigne les propos d’Anne-Sophie Lapix qui dissimule subtilement un petit tacle.

L’ultime JT de Jean-Pierre Pernaut.


Rappelons-le, c’est le vendredi 18 décembre dernier que Jean-Pierre Pernaut a fait ses adieux à son JT de 13h. Un poste auquel il a officié depuis près d’un tiers de siècle. Ce fût ce jour-là un vrai évènement télé auquel le mastodonte de la télévision a eu droit. Des hommages venant de tous part : de ses collègues de TF1, de ses fidèles téléspectateurs voire même d’Emmanuel Macron en personne.

« Il y a quelque chose qui relève de l’éternité avec Jean-Pierre Pernaut : il est là depuis toujours et on a l’impression qu’il sera là pour toujours » ou encore « C’est la dernière grande star de l’info, la fin de l’époque où un présentateur était à la tête d’un JT pendant plusieurs décennies. », confiait certains d’entre eux.

Cet avis bien tranché d’Anne-Sophie Lapix sur les méthodes de Jean-Pierre Pernaut.


Anne-Sophie Lapix, aux commandes du 20h de France 2 et ancienne joker des JT de Claire Chazal sur TF1 a également réagi au départ du mari de Nathalie Marquay dans les colonnes du Parisien.

« Un évènement, assurait-elle tout d’abord avant de poursuivre : « Je le connais depuis longtemps. C’est un grand présentateur capable d’improviser, sachant parfaitement ce qu’il veut dans son journal », reconnaissait-elle. « Sa gestion des crises en faisait un modèle. Ce doit être une grande fierté pour lui que le 13 Heures de Marie-Sophie Lacarrau reste dans la continuité de ce qu’il a construit».

Lorsque la rédaction du quotidien lui a rappelé combien Jean-Pierre Pernaut a marqué son JT de ses incessants coups de gueules. Anne-Sophie Lapix a sans détour affirmé : « Ce n’est pas ma propre conception. J’essaie de transmettre des infos, mais pas mes idées ».