La fortune de Jean-Pierre Pernaut a toujours été un sujet qui a fait fantasmer bien de monde. Voilà pourquoi la rédaction de Fashiontechweek a décidé de s’étendre sur le patrimoine de l’illustre ex-présentateur du 13H de TF1. Les détails dans les prochaines lignes de notre article.

A combien s’estime réellement la fortune de Jean-Pierre Pernaut ? Il y en a certainement beaucoup étant donné que les personnalités du PAF sont jusque-là réputées d’avoir un certain train de vie. Fashiontechweek vous met au parfum. De plus, il faut savoir que les médias ont toujours eu un penchant à éplucher de fond en comble la fortune de ces célébrités. Celle du mari de l’ancienne Miss France ne ferait pas exception.

Le salaire XXL de Jean-Pierre Pernaut dévoilé au grand jour.


Du temps où il était encore aux commandes du JT de 13H, son salaire de journaliste a toujours déchaîné les passions. Il est peu de le dire, les rumeurs vont bon train. Il y a des médias estimant à l’époque ses honoraires mensuelles à 50 000 euros. Jean-Pierre Pernaut lui-même se disait étonné d’apprendre une tel chiffre. Son salaire n’est connu en réalité que d’un cercle bien restreint. Auprès du magazine Télé Star, le mari de Nathalie Marquay d’indiquer : « Je ne sais pas d’où ils sortent cette info, car en dehors de moi, les deux seules personnes à savoir combien je gagne sont mon patron et l’inspecteur des impôts« .

Le patrimoine immobilier de Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay.


Passons au peigne fin les biens immobiliers du couple. Ils sont propriétaires d’une villa dans les Yvelines qui d’ailleurs se situe à proximité des studios du 13H soit à seulement quelques minutes de Boulogne-Billancourt. En outre, le père de quatre enfants possède en même temps une résidence familiale au Lavandou dans le Var où sa famille et lui avaient pour habitude d’y séjourner pendant les vacances estivales.

Malgré toute cette fortune, Jean-Pierre Pernaut semble mener une vie tranquille et simple. A part les fois où il s’accorde quelques plaisirs au volant de bolides de courses. Une passion héritée de son père et qu’il semble avoir transmise à Olivier et Tom.