Jean-Michel Maire est enfin de retour ce 05 avril 2021 dans Touche pas à mon poste. Et ce, au plus grand bonheur des fans qui se sont faits du sang d’encre de ne pas l’avoir aperçu à l’écran ce poisson d’avril. Le chroniqueur phare de C8 de revenir sur la raison de cette longue absence.

Quelle belle surprise, Jean-Michel Maire a-t-il réservé ce lundi 05 avril à ses fans. Tandis que tout le monde se disait déjà qu’il était sur le banc de touche, le chroniqueur star de faire sa réapparition sur le plateau.

« C’est le circuit de TPMP, il faut laisser la place aux arrivants, qui s’installent et trouvent leur marque ».

Si les fans voyaient déjà une brouille, le compagnon de Marion a bel et bien dit la vérité lorsqu’il déclarait que tout allait bien avec Cyril Hanouna. « Je voulais dire aux gens : non, il n’y a rien du tout, soulignait-il. C’est le circuit de TPMP, il faut laisser la place aux arrivants, qui s’installent et trouvent leur marque. Je suis super content de venir, mais je regardais et j’étais content de les voir« , assurait-il en février dernier.

Et dire que les internautes se faisaient déjà tout un film après qu’il ait raté le onzième anniversaire de Touche pas à mon poste ce jeudi 01 avril dernier.

« Et aujourd’hui, j’étais comme un fou de savoir que j’allais venir« .

De retour ce lundi 5 avril, Jean-Michel Maire a tout d’abord affirmé être « ravi » de retrouver ses camarades avant de poursuivre : « Je désespérais un peu parce que tous les jours, je regardais mon téléphone en me disant : ’Ils vont m’appeler !’ Et aujourd’hui, j’étais comme un fou de savoir que j’allais venir« .

Et Cyril Hanouna de lui rétorquer : « C’est comme Didier Deschamps avec Benzema ! A un moment, on vous appelle ! ». Jean-Michel Maire d’indiquer : « Vous me l’avez dit plusieurs fois par sms. Mais bon, j’imagine que vous avez un emploi du temps très chargé« , tout en affichant une triste mine. Mais il a fini par afficher son plus beau sourire maintenant que c’est fait. Comme l’adage le dit: « Tout est bien qui finit bien« . Les fanzouzes sont désormais plus rassurés de retrouver leur attachant tonton libidineux aux vannes.