Jean Messiha s’est fait virer ce jeudi 04 mars du plateau de Touche pas à mon poste par Booba. Ce que l’homme politique n’a semble-t-il pas encore digéré. Et pour preuve, il a profité de son passage dans « L’heure des pros » pour régler ses comptes avec le rappeur.

Booba a été convié ce jeudi 04 mars 2021 sur le plateau de Touche pas à mon poste pour la promotion de son dixième opus studio. Pour l’occasion, le rappeur de 44 ans y a posé quelques conditions à Cyril Hanouna. « Par contre, n’invite pas Delormeau sur le plateau s’il te plaît parce que je ne lui parlerai pas. Merci« . Une demande à laquelle le trublion de C8 a évidemment cédé. Présent ce soir-là sur le plateau du talk-show, Jean Messiah, lui aussi a fait les frais des caprices du duc de Boulogne.

« Le rap est-il dangereux pour la jeunesse ? »


Sollicité pour répondre au fait si « le rap est-il dangereux pour la jeunesse ? », Jean Messiah n’a simplement eu le temps de condamner la « haine anti-française, la haine contre les femmes, la haine contre les homosexuels » extrait des textes du rappeur qu’il a été viré. Booba révèle ne « pas (vouloir) parler avec des personnes du FN« . Si le trublion du PAF lui assurait que c’est du passé, B2O lui rétorque : « FN un jour FN toujours. »

Profitant de son passage ce 8 mars dans « L’heure des pros«  de Pascal Praud sur CNews, le politique est revenu sur cet incident et a réglé ses comptes une bonne fois pour toute. « Tous les chroniqueurs qui sont sur le plateau de TPMP, je ne les aime pas. Je ne vais pas leur dire ‘barrez-vous!’. Je n’aime pas leurs idées mais (…) mais il me viendrait à l’esprit de lui dire ‘barre-toi’« .

« Je comprends qu’il n’a pas assez de vocabulaire pour tenir un débat de dix minutes« .


Jean Messiha de s’en prendre à Booba : « Je comprends qu’il n’a pas assez de vocabulaire pour tenir un débat de dix minutes » avant d’assurer : »Quand on n’est pas d’accord, on ne vire pas le contradicteur. Dans ce cas là, il ne faut pas venir le faire débattre« . Jean Messiha avait au terme de ce clash, « reçu énormément de messages de soutien« .