Touché par la Covid-19, l’état de santé de Jean-Luc Reichmann a beaucoup inquiété ses proches. Il y a quelques jours par contre, l’animateur des 12 Coups de midi s’est déclaré être « sorti d’affaire ». Mais la convalescence n’a pas été sans prix…

Jean-Luc Reichmann vient de pousser un ouf de soulagement ! Pour rappel, l’animateur des 12 Coups de midi a été testé positif à la Covid-19 le dimanche 4 avril 2021. Malgré les tests PCR systématique, sans parler le respect stricto sensu des gestes barrières, le compagnon de Nathalie Lecoultre n’a pas pu échapper au pire. La faille se retrouvait du côté de ses enfants.

« Vous n’avez plus aucune motivation… »


« Ça surprend au détour d’un coup de fil de l’école qui vous dit : ’Il faut venir chercher votre enfant ce matin’ », annonçait-il, l’air penaud. Cependant, « Nous avons pris toutes les précautions possibles inimaginables sur tous les tournages ». « Et ça peut arriver« , regrettait-il lors de son passage sur Europe 1.

Mais le mal est fait. Et Jean-Luc Reichmann n’a pas baissé les bras. Il s’est battu contre le virus avec tous ses moyens. Le combat a été très compliqué. C’était vivre le calvaire au quotidien. « Vous confondez le jour et la nuit« , affirmait-il. « Vous n’avez plus du tout de force(…)Le goût à manger…Et surtout, « plus aucune motivation dans la tête« , ajoutait l’ancien animateur des Z’amours. Et Effectivement, enchaînait-il, quand je dis que ça ratatine, c’est qu’à un moment quand vous confondez les goûts et que vous n’avez plus l’odeur. »

Jean-Luc Reichmann envoi un message très fort aux professionnels de la santé


Mais il a fini par prendre le dessus. Pour l’occasion, l’interprète de Léo Matteï s’est saisi de son compte Instagram pour faire part de la bonne nouvelle. « Ça y est, je suis enfin sorti d’affaires », déclarait-il avec beaucoup d’enthousiasme. « Je suis désormais négatif au Covid ! Ouf ! », précisait-il pour s’assurer d’être bien compris.

Par ailleurs, l’animateur de TF1 n’a pas oublié toutes les personnes qui se sont mobilisées pour le soutenir, plus particulièrement les professionnels de la santé. « Merci et surtout force et courage à tout le personnel médical. Je vous aime« , écrivait-il vers la fin.