Jean-Luc Lemoine a pris tout le monde de court en annonçant son départ de TPMP refait la semaine. Il faut savoir que l’animateur de Samedi d’en rire a été un des piliers de C8. Aurait-il vraiment été évincé du talk-show après un caprice ?…Il répond enfin.

Plus de deux ans suivant son départ fracassant de Touche pas à mon poste, Jean-Luc Lemoine qui officie désormais en qualité d’animateur aux commandes de Samedi d’en rire sur France 3 est finalement revenu sur la vraie raison derrière son départ.

Jean-Luc Lemoine, un des piliers de C8.


Rappelons-le, Jean-Luc Lemoine figure parmi les membres fondateurs de l’équipe de Cyril Hanouna. il a en effet intégré l’équipe de Touche pas à mon poste courant 2011, à l’époque où le talk-show était encore diffusée sur l’antenne de France 4. Comme bon nombre de ses collègues, il a également été de ceux qui ont suivi son patron sur D8, devenue depuis C8. Chroniqueur emblématique de l’émission, il avait pris la tête de TPMP refait la semaine.

Contre toute attente, l’humoriste a annoncé être sur le départ le 14 décembre 2018 depuis son fil Instagram. « Ce vendredi, débutait-il. Nous devions faire la dernière de TPMP refait la semaine. On nous a dit mardi midi qu’en raison de l’actualité, ça ne serait pas possible. Ce que je comprends tout à fait car il y a bien plus important en ce moment. Mais du coup, je ne pourrai pas vous dire au revoir à l’antenne et comme je ne veux pas avoir des regrets à la Julien Lepers, je vous écris ces quelques mots pour le faire ».

« On a eu des désaccords » !


« [Cyril Hanouna] vient de me féliciter chaleureusement, révélait-il à son arrivée chez France Télévisions. Ça m’a permis de récupérer son numéro de téléphone. Avant ça, nous n’avions plus aucun contact (…). On a eu des désaccords, mais je ne suis pas fâché avec Cyril et lui non plus ».

De quoi faire enfler les rumeurs comme quoi son départ a été dû à un désaccord. « C’est totalement faux d’avoir dit que j’étais parti parce que je voulais des primes sur C8. C’est n’importe quoi. », peut-on lire dans TéléPro.