A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Ingrid Chauvin a livré un puissant message à ses followers. De quoi prouver qu’elle est une femme à conviction qui ne manque pas de s’engager pour les causes auxquelles elle est attachée. Fashiontechweek vous laisse découvrir le message en question.

Déterminée à donner de sa personne pour changer le monde, Ingrid Chauvin a profité de ce 8 mars 2021 pour livrer un message pour le moins bouleversant à sa communauté. Pour ce faire, l’héroïne de Demain nous appartient s’est saisie de son fil Instagram pour prendre position.

« Les femmes subissent toujours des violences et des inégalités ».


« Aujourd’hui, encore dans certains pays du monde, y compris en France, commençait-elle. Les femmes subissent toujours des violences et des inégalités. Ces violences, expliquait la comédienne de 47 ans, prennent différentes formes : conjugales, familiales, esclavage moderne, exploitations, traditions néfastes, et s’expriment, rajoutait-elle encore en légende d’un cliché de la star de la saga phare de TF1 pris dans un décor black and white par des sévices physiques, sexuels et psychologiques« .

C’est encore pour l’heure « l’une des violations des droits humains les plus répandues dans le monde et pourtant les moins reconnues« , assure encore Ingrid Chauvin qui du haut s’engage dans le mouvement porté par le hashtag #RegardeMoiBien avant que l’interprète de Chloé Delcourt ne conclut : « Le viol et la violence conjugale, physique ou psychologique représentent un risque plus grand que le cancer, les accidents de la route, la guerre et le paludisme réunis... ».

« Regarde-moi bien quand je dis non« .


Une initiative à laquelle participent également d’autres célébrités à l’instar d’Amel Bent ou encore de Julie Gayet. Elles soutiennent chacune à sa manière la campagne en question. La compagne de Patrick Antonelli a par exemple posé pour une des photos de la campagne publicitaire du mouvement où le coach de The Voice s‎‎’affiche le visage de profil. La photo très sobre s’accompagne d’un message écrit en lettres majuscules blanche sur un fond de ton violet : « Regarde-moi bien quand je dis non« .

Julie Gayet quant à elle, y prend part en partageant l’affiche du clip de la campagne aux côtés de Muriel Robin et Anna Mouglalis.