Le compagnon d’une candidate victime d’une fausse couche a énormément choqué les internautes. En effet, il faut croire que l’on n’assiste pas uniquement qu’à des séquences relooking sur M6 lors des numéros d’Incroyables Transformations. La preuve cce mardi 13 avril avec Jessica qui livrait une histoire bien dramatique.

Pour le numéro d’Incroyables Transformations diffusé ce mardi 13 avril sur l’antenne de M6, les téléspectateurs ont assisté au relooking de Jessica. Son compagnon estimait qu’elle s’est laissée aller depuis quelques années. Face au trio, Jessica de ne pas s’en cacher.

La fine équipe d’Incroyables Transformations joue aux psychologues.


Elle s’est d’ailleurs confiée à cœur ouvert sur la terrible raison qui l’y avait poussé : sa fausse-couche. Elle avait en effet perdu son bébé à quatre mois et demi de grossesse. Et depuis, elle ne cesse de s’en culpabiliser. « Qui t’a dit que c’était de ta faute ? », lui interrogeaient les experts. « Mon compagnon« , avait-elle glissé. « Quand c’est arrivé, se mettait-elle à raconter les yeux embués de larmes. Il a eu des mots assez durs, même s’il s’est excusé depuis et que ce sont des choses qu’il ne pensait pas« .

Des confidences laissant ainsi le trio d’experts totalement médusés. La fine équipe d’Incroyables Transformations a alors joué les psychologues en organisant un échange entre la candidate et son compagnon. Devant sa femme encore submergée d’émotions, Jessy de s’en excuser : « Je suis désolé de tout ce qui s’est passé, lui déclarait-il avant de lui faire part de son regret « de ne pas t’avoir soutenue comme j’aurais dû ». « Je regrette vraiment », avait-il de nouveau réitéré.

« Elle me brise le cœur. Il a été zéro. Quel malheur » !


La Twittosphère n’a pas du tout cautionné la réaction de Jessy et ce, malgré qu’il lui ait dit l’avoir regretté. « Quel bouffon ce mec, non seulement il n’a pas soutenu sa femme mais en plus il lui suffit d’une belle tenue pour qu’il aime sa femme« , déplorait un internaute. « Il culpabilise, et pour se faire pardonner, il vient lui dire avec amour qu’elle « se laisse aller » après sa fausse couche« , rajoutait un autre. « Elle me brise le cœur. Il a été zéro. Quel malheur« , complétait encore un autre observateur.