“Il m’a embrassé, comme du bon pain”, Apolline de Malherbe balance sur Jean-Jacques Bourdin ce samedi 15 mai dans OEED après leur brouille. Fashiontechweek revient sur cette séquence en question dans ses prochaines lignes. Les détails.

De passage ce 15 mai dans On est en direct, Apolline de Malherbe est revenue sur sa bisbille avec son prédécesseur. “Il m’a embrassé, comme du bon pain”, lâchait Apolline de Malherbe qui balance sur Jean-Jacques Bourdin !

Laurent Ruquier évitait qu’Apolline de Malherbe ne tombe nez à nez à Jean-Jacques Bourdin.


Si elle a raté la soirée des 100 ans de la radio, Apolline de Malherbe a bel et bien répondu présent ce 15 mai dans On est en direct sur France 2. « Je l’ai échappé belle ! », lançait la journaliste de 40 ans en faisant allusion au cluster de cas contact qui a fait polémique, une semaine plus tôt.

Profitant de son passage chez Laurent Ruquier, Apolline de Malherbe n’a pas manqué l’occasion de glisser un tacle bien senti à Jean-Jacques Bourdin. Ce dernier présent à l’enregistrement du fameux numéro. « On en avait parlé la semaine dernière et finalement, je suis celle qui a résisté« , avait-elle déclaré.

Laurent Ruquier de son côté, assurait avoir fait exprès de ne pas l’avoir invitée pour éviter à ce que la soirée se transforme en un règlement de compte. Ils ont en effet commencé à être en froid depuis que l’ancienne éditorialiste politique de BFM TV a pris les commandes de la matinale de RMC.

Yves Calvi est pointé du doigt pour avoir été à l’origine de tout ce chahut !


Jean-Jacques Bourdin aurait, à en croire ses dires, tenté de l’approcher pour « lui refiler le truc » ? « Il m’a embrassée comme du bon pain ! », révélait-elle. De quoi provoquer l’hilarité du plateau. Pour Jean-Jacques Bourdin, « doublement vacciné« , tout est clair. Celui à l’origine des cas contacts ne peut-être qu’Yves Calvi étant donné qu’il ignorait lui-même, être positif. Il a été dès le lundi suivant, remplacé par Jérôme Florin. Ce dernier qui a pris les manettes de sa matinale sur les ondes de RTL durant toute la semaine. A été également contraint à l’isolement, Marc Fauvelle de Franceinfo, remplacé par Lorrain Sénéchal.