Toujours aussi discrète, Céline Dion a toujours su garder le silence lorsqu’on aborde sa vie intime. Mais la disparition de son époux a fait fléchir de nombreux principes régissant son quotidien. Pour la toute première fois, la diva a dévoilé un lourd secret de famille…

Quelques années plutôt, Céline Dion aurait tout donné pour préserver l’intimité de sa famille. Mais désormais, les choses ont changé.
La chanteuse éprouve toujours des difficultés à passer à autre chose depuis la mort de son mentor et son compagnon de vie, René.

Céline Dion, l’éternelle amoureuse…


Se retrouvant dans l’obligation de reporter sa tournée, l’artiste a replongé dans une profonde mélancolie. Si les choses ont été inversées, René se serait-il comporté de la sorte ? Difficile à dire…Il faut dire que cette question n’aura jamais de réponse.

D’une façon ou d’une autre, qualifiée d’éternelle amoureuse comme nous montre la plupart de ses textes, il est fortement improbable pour Céline Dion de ne penser ou de ne pas évoquer ne serait-ce que son nom dans tout ce qu’il entreprend.

En effet, dès leur première rencontre, Céline Dion était convaincue que René était le seul homme qu’elle attendait depuis toujours. Si leur sentiment était réciproque, la famille de la célèbre interprète d’Encore un soir s’y était opposée. Sa maman n’a pas cautionné leur différence d’âge. Mais elle a fini par céder.

Depuis le premier jour, René était toujours présent pour sa femme et vice-versa. Reliés par télépathie, les deux tourtereaux n’ont pas besoin de se parler pour se comprendre. Un simple regard pourrait leur suffire. En contact permanent avec sa femme, René l’accompagnait dans tous ses déplacements.

Retour sur la maladie de René


Et lorsque René a commencé à être inactif à cause de sa grave maladie, c’était le chaos total pour Céline Dion. Mort depuis 2016, la chanteuse était revenue sur les conditions effroyables qui ont précipité la chute de son défunt mari.

Peu de temps avant son décès, confiait-elle avec beaucoup de chagrin, “Il était bouffi, n’avait plus de langue ». Par conséquent, poursuivait-elle, « il ne pouvait plus manger » et était déjà « aveugle et sourd ». C’était effectivement Céline Dion « qui le nourrissait par sonde.