La vigilance est de mise. Les soi-disant cartes-cadeaux Lidl ne sont que des arnaques. Tout ce qu’il faut savoir dans nos prochaines lignes.

Il faut de nos jours rester très vigilants étant donné que les escrocs utilisent toutes les arnaques possibles pour tenter de nous amener dans son arène. Les Français ont bel et bien l’habitude de ce genre d’arnaques…Et pourtant elles continuent de faire des victimes.

Les faux bon d’achats de 50 euros de Lidl.


La dernière en date repérée sur les réseaux sociaux concerne l’enseigne allemande Lidl. Il s’agit plus exactement des cartes-cadeaux Lidl. Eh oui, ces faux bons d’achats sont de nouveau de retour.

Il s’agit, comme indiqué sur le site de Femme Actuelle d’un email qui vous propose de gagner une carte cadeau d’une valeur de 50 euros. Afin de pouvoir en bénéficier, il vous suffit tout simplement de répondre à un sondage en ligne. Un sondage en ligne qui vous requiert de remplir des informations sur vos données personnelles : adresse mail, noms, prénom, numéro de téléphone… parfois même la carte bancaire. Tout n’est en fait que supercherie. L’objectif des arnaqueurs visent en effet à obtenir vos coordonnées bancaires pour se servir sur leur compte.

Et comme l’indique Lidl, les arnaqueurs n’en sont pas à leur première tentative. Comme il a pris soin d’indiquer sur son site internet, elle a antérieurement déjà été victime d’envois de courriers électroniques ainsi que d’appels frauduleux. Ces derniers visent à faire croire aux victimes qu’elles ont gagnées un cadeau et/ou un bon d’achat. Afin de pouvoir en jouir, il leur est demandé de contacter un numéro de téléphone surtaxé.

Lidl n’est pas la seule enseigne a être la cible d’une telle arnaque.


Pas plus loin que ce mois de novembre dernier, E-Leclerc avait été victime de la même arnaque. Des internautes ont partagé sur leur page Facebook un « bon plan » : Pouvait-on lire : « E.Leclerc offrirait 140 euros en bons d’achat si on se connecte sur un certain site, qu’on répond à des questions et qu’on partage la publication Facebook ». Ce n’est qu’un moyen qu’ont trouvé les arnaqueurs pour vous amener à renseigner vos coordonnées bancaires. En vrai, ça n’existe pas !