Tandis que son album culte avec Vitaa fait un gros carton, Slimane lui se retrouve au cœur d’une énorme polémique. Le sacré The Voice 2005 serait pour l’heure comme rapporté par de nombreux médias, au bord du gouffre financier. Lumière sur cette information CHOC.

C’est une révélation explosive d’apprendre qu’au-delà de l’énorme succès que connaît son opus duo avec Vitaa, Slimane se retrouve aux prises à des difficultés financières. Une situation à laquelle personne ne s’en serait douté.

Slimane sans le sou ? Le chanteur tire enfin les choses au clair.


Selon les titres de pas mal de médias people, Slimane Nebchi, de son véritable nom, croulerait sous des gros soucis financiers.

En y creusant un peu plus loin, l’on ait appris que Slimane n’est en effet que la victime d’individus mal intentionnés comme il l’a indiqué en personne. L’ancien protégé de Florent Pagny a en effet signalé avoir reçu des messages provenant de plusieurs individus lui apprenant lui avoir envoyé certaines sommes d’argent. Une sorte de don servant à lui faire sortir de ses problèmes financiers.

Et pourtant l’acolyte de Vitaa assure ne pas du tout être dans le besoin…Mais pas le moins du monde. Une personne s’est en effet amusée à se faire passer pour le jeune artiste et en a profité pour soutirer de l’argent à ses généreux fans. Et il faut constater qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle somme mais d’une somme pour le moins conséquente.

L’acolyte de Vitaa insulté comme jamais sur les réseaux sociaux.


Il en va de l’honneur de Slimane puisque comme il l’a confié, il se retrouve pour l’heure dans une situation très contraignante au point de se faire insulter par des admirateurs arnaqués qui se sont plaints au chanteur pour lui avoir envoyer de l’argent.

Marre de la situation qui ne semble pas en finir, celui qui a été découverte par The Voice s’est finalement emparé de son fil Instagram pour faire part des insultes dont il a fait objet bien qu’il n’ait rien à avoir avec l’arnaque en question. Et de souligner que Slimane a rajouté n’être en rien responsable des agissements immoraux de ces arnaqueurs.