The Voice 10 a frappé très fort pour son retour à l’antenne avec une certaine Giada qui a fait sensation dès le premier prime d’auditions à l’aveugle du télé-crochet en réussissant ainsi à faire retourner les 04 coach. Si les trois ont été à l’unanimité dithyrambiques, Vianney lui a été quelque peu incompréhensible. En tout cas, Giada assure n’avoir rien compris de ce qu’il a dit.

Giada nous vient « d’un petit village du sud de l’Italie qui s’appelle Castro« , en reprenant « il mio rifugio » de Richard Cocciante, la jeune femme de 34 ans a fait retourner les 04 coach.

Dans la foulée, Vianney quant à lui, a un peu étonné : « Je trouve que tu as tout. Personnellement, je trouve que le choix de la chanson, c’est à la fois le meilleur car tu as pu nous montrer l’étendue de ta voix et à la fois pas du tout un bon choix car tu chantes trop bien (…) Je trouverais chouette de te faire déchanter car quand c’est trop chirurgical comme ce que tu proposes, quand c’est trop beau, trop propre, ça peut rapidement être kitsch et sans saveur alors qu’il y a tout pour être très goûtu« .

Suivez l’interview de Giada dans Télé-Loisirs.

Télé-Loisirs.fr : Giada, pourriez-vous nous faire une brève présentation de vous ?


« Je suis Italienne, j’ai 34 ans. Dans la vie, je suis barman et coach sportif. La musique c’est une passion. J’ai fait quelques petits concerts mais rien de professionnel », indiquait la candidate de The Voice 10 avant d’apprendre qu’elle a été inscrite à The Voice France par son cousin.

Pourquoi avoir choisi « Il mio rifugio »  ?


« Je voulais chanter en italien, assurait Giada. Mais un titre d’un chanteur très connu en France. Dans la vie, mon style musical est plus rock-pop».

Comment avez-vous vécu les propos pas très sympathiques de Vianney ?


« Honnêtement ? s’interroge-t-elle. « Je n’ai rien compris à ce qu’il m’a dit ». Et de poursuivre : « Je peux comprendre que Vianney trouve cette chanson, cette audition kitsch. Ce n’est pas son univers. Il chante des choses différentes et il est jeune ». Après, conclut-elle. « Ils ont tellement eu des retours gentils à mon égard, que tout ce qui a pu être dit ce soir-là m’a fait plaisir ».