Interviewée par la rédaction du magazine Têtu, Mylène Farmer a encore fait beaucoup parler d’elle. La célèbre chanteuse a profité de ce moment pour parler de sa fin de carrière. Découvrez les détails avec l’équipe de Fashiontechweek…

Rappelons que depuis les années 80, Mylène Farmer fait partie des rares artistes françaises ayant réussi à écouler une multitude d’albums. Au total, la chanteuse a pu vendre pas moins de 30 millions de disques. Un gros succès qui lui a valu d’occuper, avec 21 titres, la 1ère place du Top 50. Avec 58 chansons, elle est reclassée au Top 10.

La mort des gens que j’aime, c’est l’abandon ultime. La souffrance animale ».


La chanteuse qui assume aujourd’hui son statut de célibataire, selon toujours nos confrères du Têtu, a fait peur à ses fidèles admirateurs et admiratrices lorsqu’elle a commencé à aborder ce sujet inévitable, sa fin de carrière.

Je vis avec un capucin. Qui n’est pas un moine mais un petit singe”, révélait-elle, toujours dans le cadre cette entrevue réalisée par le magazine Têtu. Par ailleurs, Mylène Farmer n’a pas caché son chagrin face à la disparition systématique de son entourage. “La mort des gens que j’aime », affirmait-elle, « C’est l’abandon ultime. La souffrance animale… ».

A 59 ans, L’interprète de Libertine n’a pas encore perdu son côté mystérieux. A titre de rappel, son dernier concert remonte déjà au courant du mois de juin 2019 sur la scène de la Défense Arena, située dans la capitale Parisienne.

« Il faut me comprendre, l’envie de monter sur scène« 


Une situation qui pourrait laisser entendre une éventuelle fin de carrière. “Je n’ai jamais répondu à cette question non plus », déclarait-elle lorsque la rédaction de Têtu lui a demandé la question. « Il faut me comprendre, l’envie de monter sur scène, chez moi, ne se programme pas”, ajoutait-elle pour expliquer cette absence prolongée.

Une réponse qui n’a pas du tout convaincu ses fans. La majorité d’entre eux pensent toujours à cette possibilité de fin de carrière. “J’ai toujours trouvé refuge dans les mots », confessait par contre leur idole. « J’imagine que je continuerai à écrire tant que je me sentirai vivante”, poursuivait-elle. Une chose est sûre : Mylène Farmer ne fermera pas aussi facilement les longues pages bien réussies de son parcours en tant qu’artiste.