Depuis que la mort de Faustine Nogherotto ait été annoncée, l’artiste révélée par Star Academy 6…Ils ont été nombreux à lever leur voix sur les réseaux sociaux afin d’honorer sa mémoire. Nagui qui l’a personnellement côtoyée de s’engager à réaliser le rêve de la chanteuse de 31 ans.

Si Nagui s’engage personnellement à réaliser le rêve de Faustine Nogherotto. Et pour cause, l’animateur phare de France 2 connaît très bien la jeune femme.

Cet « enfer au quotidien  » !


De son vivant, celle qui vient tout juste de rendre du haut de ses 31 ans son dernier souffle était déjà de passage sur le plateau de France 2 en tant que candidate à N’oubliez pas les paroles, le karaoké géant orchestré par Nagui.

« Toutes mes tendres pensées à la famille de Faustine et à ses proches, de tout cœur avec vous », faisait-il mention en réponse au post d’un observateur vivant avec une maladie similaire que celle de la défunte jeune femme.

Il s’agit en effet d’un message d’un certain Johann Margulies, accompagné d’une séquence vidéo du passage de Faustine Nogherotto dans le jeu musical de Nagui. Dans la séquence en question, elle était précisément revenue sur les deux rares pathologies qui la faisaient vivre « un enfer au quotidien ».

« Il n’y a pas de recherches en France et pas d’avancées, donc Nagui j’aurai une faveur à te demander c’est qu’on fasse un spectacle musical ou une émission pour réunir des fonds pour ces deux maladies qui sont vraiment très dures à vivre », poursuivait-elle d’antan. « Ce qu’on fera c’est que la prochaine fois que l’on fera une émission spéciale où il y a des associations, il faudra juste me donner les associations », lui assurait le mari de Mélanie Page.

Interpellé sur les réseaux sociaux par un internaute, Nagui répond.


« Les amis, Faustine, atteinte de la même maladie que moi, l’EM/SFC, nous a quittés hier. Elle était belle, intelligente & c’était une battante mais la maladie l’a fauchée. J’ai besoin que vous fassiez du bruit pour que @Nagui réalise son souhait pour soutenir les malades », interpellait l’internaute lorsqu’elle a partagé la vidéo en question. « Nous allons y travailler », rétorquait finalement celui-ci.