En deuil, Sophie Davant se confie sur sa mère décédée il y a 37 ans. Une disparition survenue au moment où elle avait plus besoin d’elle. Les détails

L’animatrice d’Affaire conclue est une mère très attentionnée. Mais elle n’a malheureusement pas eu l’opportunité de bien profiter pendant une longue période de la sienne. Elle était déjà orpheline à ses 20 ans. Une absence qui a bouleversé à jamais son existence. En deuil, Sophie Davant se confie à cœur ouvert sur sa mère décédée il y a 37 ans.

« Elle m’a manqué à toutes les étapes de ma vie…Je n’ai pas eu la possibilité de partager avec elle mes doutes…mes histoires d’amour« 


En effet, sa mère a perdu la vie après avoir souffert d’un foudroyant cancer du sein. Une disparition qu’elle a encore du mal, jusque-là, à accepter. « Elle m’a manqué à toutes les étapes de ma vie, confiait-elle avec beaucoup d’émotions. Ce qui l’a beaucoup affecté c’est que du jour au lendemain, « je n’ai pas eu la possibilité de partager avec elle mes doutes ». Sans parler de mes grands moments, mes grossesses, mes accouchements, mes histoires d’amour, mes succès, mes échecs« .

« Jamais, poursuivait encore Sophie Davant , je n’ai pu entreprendre un dialogue serein et apaisé avec elle en osant envisager sa finitude et un avenir privé d’elle ». Dans la majorité des cas, « nous vivions dans le déni de sa disparition proche. Et malheureusement, Je me suis sentie privée de ses derniers moments lucides ». Des propos recueillis, par le magazine Version Femina au courant du mois de novembre de l’année dernière.

« Je pense qu’elle serait probablement fière. Elle m’a toujours intimé d’être autonome…pour ne dépendre de personne« 


Au micro de la rédaction de Télé 7 Jours, la maman de Nicolas et Valentine s’est imaginée ce qu’aurait été son existence si sa mère était encore vivante. Elle a tenté de se faire une idée bien précise de ce qu’elle penserait de tout ce qu’elle a accompli. Et surtout de sa popularité même si ses « parents ne regardaient pas beaucoup la télé ».

« Je pense qu’elle serait probablement fière. Elle m’a toujours intimé d’être autonome financièrement, pour ne dépendre de personne et pouvoir choisir ma vie », affirmait l’animatrice de 57 ans.