Après plusieurs mois de silence, les Sussex marquent leur grand retour sur le devant de la scène. Interviewés par Oprah Winfrey, Meghan Markle et le prince Harry ont fait des révélations exclusives. Le premier teaser diffusé par CBS a de quoi faire trembler la Couronne britannique…

Cette entrevue rappelle le dernier voyage de Meghan Markle et le prince Harry pour l’Afrique du Sud. En ce moment-là, l’actrice, devenue Duchesse des Sussex suite à son mariage avec le frère cadet du prince héritier William, faisait l’objet d’une violente critique.
Souffrante d’une pression médiatique sans précédent, l’ancienne star de la série américaine Suits a fait une déclaration publique sous un ton très personnel.

Meghan Markle et Harry, encore plus amoureux avec leur deuxième enfant…


Pour revenir à cette interview, elle a déjà suscité une forte vague de polémique bien avant sa réalisation. Réputée pour son talent en matière d’entretien, de nombreux observateurs craignaient que le couple royal tomberait forcement dans son jeu.

L’intégralité de la vidéo ne sera publiée qu’à partir du 7 mars 2021. Mais la première séquence dévoilée par CBS tend à confirmer les craintes de l’opinion publique.

Dans un premier moment de l’entrevue, Meghan Markle, toujours aussi ravissante avec son baby bump(leur deuxième enfant après le petit Archie) se retrouve toute seule devant Oprah Winfrey.

Dans un second temps, les deux femmes ont été rejointes par le second fils du prince Charles. Assis côte à côte dans un canapé depuis leur magnifique jardin, Meghan Markle et le prince Harry se montraient encore plus amoureux qu’au tout début de leur belle histoire d’amour.

Meghan Markle et Harry encaissent les questions piège d’ Oprah Winfrey !


En encaissant les questions très brûlantes de la journaliste, la belle-sœur et le beau-frère de Kate Middleton se sont adonnés à des révélations qui risquent de coûter leur place au sein de la grande famille royale britannique.

Pour pousser Meghan Markle à la confidence, Oprah Winfrey ne manque pas de tact. « Étiez-vous silencieuse ou étiez-vous contrainte de ne rien dire ? », lui demandait-elle. Quelle que soit la réponse donnée par la Duchesse, elle sera préjudiciable pour la reine Elisabeth II et son entourage.