L’heure a sonné pour l’aventurière emblématique de rejoindre la fameuse résidence de l’équipe du jury final. Éliminée de Koh-Lanta, Les Armes secrètes, Laëtitia lève enfin le voile sur cette grosse rancœur que Thomas a envers elle. Ses confidences.

Éliminée de Koh-Lanta 2021 ce vendredi 7 mai, Laëtitia regrette beaucoup les circonstances de son départ. Ce jour-là, elle a pourtant réussi à mettre la main sur un collier d’immunité. Mais malheureusement, cela ne l’a pas empêché de quitter l’aventure à l’issue du conseil.

« Ça donne envie de pleurer comme un enfant à qui on enlève son goûter« 


Interrogée sur ce point, selon les témoignages rapportés par Jérôme Vermelinelle, Laëtitia pense que c’est « très cruel« . Tout comme bon nombre de téléspectateurs, elle estime que « lorsqu’on trouve un collier d’immunité, on ne se sent pas du tout en danger« . Ce qui n’a pas été son cas. « Je n’ai même pas eu le temps de le voir qu’on me l’a déjà enlevé« , regrettait-elle face à notre confrère. Une triste réalité qui « donne envie de pleurer« . Elle citait même l’exemple d’un « enfant à qui on enlève son goûter » pour faire comprendre l’étendue de son chagrin.

Par la suite, elle confiait que « le plus surprenant dans toute cette histoire, c’est que ça vienne de Lucie, qui était ma pote de galère. Rappelons que Laëticia et Lucie étaient « très proches » depuis le lancement de Koh-Lanta 2021. « Après, elle m’explique qu’elle a eu un coup de cœur pour Maxine« , ajoutait-elle. « Je ne peux que l’accepter, même si dans le même temps elle sauve Thomas, qui lui a quand même mis la misère. »

Laëticia revient sur sa relation avec Thomas


« Je savais qu’il ne m’aimait pas, débutait-elle en parlant de Thomas. Je le sentais, poursuivait-elle. Mais ce qu’elle trouve regrettable c’est qu’il n’a jamais essayé de me connaître« . « Moi par contre, je n’ai jamais rien fait contre lui, jamais voté contre lui. Je n’ai jamais parlé dans son dos« , confessait-elle. « Je n’ai jamais compris pourquoi il ne m’aimait pas au final« , enchaînait-elle.

D’une façon ou d’une autre, « je trouve ses propos disproportionnés. Il a de la haine, il envoie des piques tout du long. Il essaie de me déstabiliser. C’est vrai qu’on voit que j’ai du répondant. Mais c’était lourd, à force. J’espérais qu’il sorte«