La concurrence est rude entre les différents enseignes de grande distribution. Ce qui oblige tout le monde de toujours rechercher des idées originales pour attirer davantage la clientèle. C’est exactement le cas de E. Leclerc mais le service, aussi innovant qu’il soit, a fait de la moue chez son public…

C’est connu, les enseignes de grande distribution cherchent toujours de nouveaux concepts pour s’attirer encore plus de clients. Le moins que l’on puisse dire, c’est que pour cette fois E.Leclerc a raté son coche. Si la grande enseigne pensait s’arracher les faveurs de sa clientèle, elle s’est plutôt attirée leurs foudres avec leur nouveau service improbable.

Quel est ce service ?


Improbable puisque personne n’aurait jamais imaginer avoir eu affaire à une telle situation. Du moins, c’est ce que l’on constate en résumant les commentaires laissés ici et là sur le site de l’enseigne. Ce service innovant a en effet pris naissance quelques jours déjà…Mais il est loin de faire l’unanimité.

Quel est donc ce nouveau service qui fait tant jaser ? A compter de quelques jours, dès que vous arriviez chez E.Leclerc de Thionville en Moselle, dans l’est de la France, il vous est possible de flirter ou retrouver votre âme sœur…En un mot, E.Leclerc se lance effectivement dans le dating.

En tout cas, il est sûr qu’E.Leclerc ne vérifiera pas. En lettres capitales, Sur un grand panneau habillé de quatre cœurs est inscrit en lettres capitales à l’entrée du magasin : “Vous êtes célibataires ? Utilisez les paniers ‘spécial célibataire’ pour tenter de rencontrer l’âme sœur, dans votre magasin préféré.” Avec en bas, les symboles Unicode des hommes en bleu, et celles des femmes, en rose.

En outre, en-dessous des paniers, l’on peut encore apercevoir une toute petite pancarte sur laquelle est inscrite : “célibataire à adopter”, dont rose est la couleur attribuée aux femmes et bleue pour les hommes.

Un service qui ne fait pas l’unanimité.


Ils ont été nombreux à s’insurger sur la Twittosphère :« C’est ouf qu’on vive dans une société où les moeurs c’est d’être absolument en couple. À croire on peut pas être heureux seul. Comme si se balader avec un panier avec ton orientation sexuelle définie par un panier bleu=garçon, rose=fille allait faire des miracles en plus wah », «  pathétique« .