Ingrid Chauvin est devenu pour l’heure le visage de Demain nous appartient, la saga phare de TF1. Au décours d’une interview accordée à Télé-.Loisirs, la comédienne de 49 ans d’annoncer un grand changement pour son personnage Chloé Delcourt. Suivez les détails dans les prochaines lignes de notre article.

Au bout de trois ans dans la peau de Chloé Delcourt, son interprète entend entreprendre un gros changement pour son personnage dans la suite de l’intrigue de Demain nous appartient comme indiqué par la comédienne en personne dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Ingrid Chauvin se confie sur ses débuts dans la saga phare de la première chaîne.


On m’avait proposé une série prévue pour six mois, avec un début et une fin, une belle aventure, de celles que j’ai pu vivre avec Dolmen. Et puis, nous avons tous eu le désir de poursuivre”, expliquait Ingrid Chauvin lorsqu’elle se remémorait ses débuts dans Demain nous appartient. Ce fût pour elle, une expérience extraordinaire qui a totalement basculé sa vie.

Et la belle blonde de rassurer que :“Le côté récurrent me convenait totalement car j’ai ma carrière derrière moi et, en étant jeune maman, cela me permettrait d’être à un même endroit pour mon fils”.

Après son divorce avec son mari, sans compter la trahison de sa meilleure amie, Ingrid Chauvin ne souhaite aujourd’hui que le quotidien de son personnage bascule. “En ce moment, je leur parle de plus en plus de comédie car j’ai envie d’apporter ça à ce personnage qui en vu de toutes les couleurs. J’espère approcher ce registre dans l’année”, apprend celle qui interprète la maman de Maxime Delcourt dans la série phare de TF1.

« J’aurais adoré pouvoir tourner avec Francis Huster » !


Mais s’il y a une chose qu’Ingrid Chauvin dit vouloir plus que tout, c’était donner la réplique à Francis Huster dans Ici tout commence, le spin-off de la série culte. Désir qu’elle n’a malencontreusement pas pu assouvir après le brusque départ du personnage et qui a créé chez elle une « frustration » : « J’aurais adoré pouvoir tourner avec Francis Huster ! C’est dommage, on s’est juste croisé, ça ne s’est pas joué à grand-chose ».