Si vous aviez récemment acheté des yaourts d’une célèbre marque, ne le consommer surtout pas ! Vous devriez sans plus attendre les ramener au magasin en vue d’un remboursement. Fashiontechweek vous dit tout sur le lot concerné.

Des pots de yaourts proposés par la marque Danone sont rappelés en urgence en raison d’un défaut lors de la fabrication, relevé par 60 millions de consommateurs. A cet effet, toute personne ayant acheté le produit en question est priée de ne pas les consommer compte tenu des probables risques encourus.

Que faut-il faire si l’on est concerné ?


S’il vous arrive de constater un goût sortant de l’ordinaire lorsque vous prenez votre yaourt, vous êtes probablement concerné par le rappel produit.

Pour ce faire, l’ensemble du lot est d’ores et déjà retiré des rayons et il est demandé aux détenteurs des yaourts visés par la mesure de rappel de ne surtout pas les consommer et de les rapporter immédiatement dans leur magasin, en vue d’un remboursement.

Caractéristiques du produit concerné par le rappel.


Le rappel en question concerne précisément 4 pots de 100 grammes de Gervita parfum fraise Melba de Danone portant le code-barres 3 033 490 192 037 avec comme date limite de consommation fixée pour ce 02/04. Il faut savoir que le risque à craindre est que le consommateur puisse se blesser en raison de la présence d’éventuels filaments métalliques dans le pot de yaourt concerné comme l’on peut lire dans le site de 60 millions de consommateurs.

Pour des informations supplémentaires, un numéro vert est mis à votre disposition et peut-être appelé à tout moment. Ci-après le numéro : 0805 805 950. Il vous est également possible de consulter la liste non exhaustive des produits concernés par le rappel sur le site de l’UFC-Que Choisir. Vous pourriez notamment y vérifier autant le lot que le code-barres correspondant.

Auchan fait partie des enseignes concernés par le rappel de ces yaourts de la marque Danone étant donné qu’elle commercialise les Gervita parfum fraise Melba dans ses rayons. Pour ce faire, la vigilance est de mise puisque le risque encouru par les consommateurs n’est pas sans conséquence à cause de la présence du corps étranger en question.