Un choc pour Cyril Hanouna. L’animateur historique de C8 se prend un stop. Et pour cause : la justice le prive de sa nouvelle recrue.

Cyril Hanouna ne cesse de renouveler son équipe de chroniqueurs au fil de la saison. Pour cette fois, son plan foire et tombe à l’eau étant donné que la justice s’en est mêlée. Baba se trouve alors à cet effet privé de sa nouvelle recrue.

Cette annonce totalement inattendue de Cyril Hanouna.


Rappelez-vous, de passage ce 18 février dernier sur le plateau de Touche pas à mon poste, Isabelle Balkany avait confié à Baba : « J’ai une nécessité absolue, c’est de continuer à faire marcher mes neurones. La retraite intellectuelle, pour moi, c’est insupportable« . Elle ne manquait pas non plus de lui faire part avoir regretté être allée jusqu’à « abandonner » sa passion pour la ville de Levallois.

Contre toute attente, le papa de Lino et Bianca de lui faire une proposition en or : intégrer sa bande. « Alors, annonçait-il ce jour-là depuis l’antenne de C8. Isabelle (Balkany,NDLR) va être avec nous dans Balance ton post, dans deux semaines, pour réagir sur le sujet de dans 2 semaines« .

« Je ne suis pas une femme à bijoux, donc ça va me changer« .


Elle devait comme prévu prendre son nouveau poste ce jeudi 4 mars dernier…Malencontreusement c’est à travers les pages du Parisien que l’on ait appris qu’elle ne fera finalement pas partie de l’équipe.

« On verra à la rentrée prochaine. Pour l’instant, la seule personne qui rejoint la bande de Balance ton post est le Gilet jaune Jérôme Rodrigues« , révélait un proche du Président de la Darka. Et pour cause : elle vient ce 10 mars d’être placée sous bracelet électronique... Un crève-cœur pour la femme de Patrick Balkany ô combien « heureuse et fière » de cette opportunité. Elle n’a pourtant pas perdu de son humour malgré cette situation : « Je ne suis pas une femme à bijoux, donc ça va me changer« .

Condamnés pour « fraude fiscale » le mois de mai dernier, Les Balkany seront après décision de la justice, assignés à résidence afin de purger une peine de 03 ans d’emprisonnement ferme au sein de leur propriété de Giverny.