Cyril Hanouna sexiste et homophobe ? Une célèbre humoriste star n’émet plus aucun doute et ajoute dans le lot, le harcelement. Le résumé!

Cyril Hanouna sexiste et homophobe. C’était ainsi qu’une célèbre humoriste avait ouvert sa chronique parodique, présentée sur France Inter le lundi 19 avril 2021. Ce n’est pas tout, la chroniqueuse accuse également l’animateur de TPMP de harcèlement.

« Parler de harcèlement sans dénoncer Cyril Hanouna c’est prendre les gens pour des cons« 


« Parler de harcèlement à TPMP sans dénoncer le harcèlement, le sexisme et l’homophobie de Cyril Hanouna c’est tout simplement prendre les gens pour des cons« , affirmait-elle.

Il s’agit en effet de Sophia Aram. Cette dernière n’avait pas apprécié l’attitude de Marlène Schiappa lors de son passage sur le plateau de TPMP. Et la journaliste lui avait bien fait comprendre. Et comme à son habitude, elle n’a pas lésiné.

En effet, Sophia Aram s’interpose très clairement contre le nouveau projet porté par Marlène Schiappa. Pour rappel, l’habituée de C8 avait fait le bonheur des fans le 15 avril 2021 en annonçant le fameux « Quartiers sans relous« . Un nouvel engagement sociétal partagé avec Cyril Hanouna.

En partant du « baromètre des zones rouges » établit par le ministère de l’Intérieur chargée de la Citoyenneté, les deux célébrités auront le défi de « transformer les quartiers » les plus touchés par le phénomène du harcèlement dans la rue.

Cyril Hanouna épinglé ?


Même si le fait que Cyril Hanouna sexiste et homophobe reste à prouver, Sophia Aram trouve la situation très risible. Pour elle, la femme politique frappe à la mauvaise porte. Ou du moins à celle qu’elle considère comme l’animateur le plus « relou » du paysage audiovisuel français.

Pour étayer sur des arguments solides, la chroniqueuse avait décidé de repasser toutes les bourdes du trublion de C8 à ce sujet. Des accusations qui lui ont déjà causé beaucoup de problème au niveau du CSA.

Elle était revenue effectivement sur le jour où Baba a osé faire toucher à Capucine Anav son sexe. Sophia Aram n’a pas manqué la séquence où son chroniqueur, Jean-Michel Maire, avait commis l’irréparable en embrassant le sein d’une de leurs invités. « Présenter un projet pour combattre le harcèlement de rue dans une émission qui a fait son beurre en enchaînant« , ironisait-elle vers la fin.