Dans le numéro inédit de Touche pas à mon poste diffusé ce mercredi 24 mars 2021, Benjamin Castaldi est revenu sur la fois où Cyril Hanouna avait été quelque peu victime de racisme. C’était, se rappelait-il, au cours d’un voyage qu’il avait eu avec toute l’équipe du talk-show en Laponie. Fashiontechweek vous révèle les surprenantes révélations faites par l’époux d’Aurore Aleman sur ce séjour en question.

Pour les fêtes de fin d’année de l’année 2018, Cyril Hanouna et sa bande de chroniqueurs se sont octroyés un incroyable voyage. Ils étaient en effet partis pour Laponie. Un voyage qui s’avérait ne pas être de tout repos pour l’animateur historique de C8.

Ce « calvaire » vécu par Kaoutar et Nour.


Pour ce mercredi 24 mars 2021, l’émission de Cyril Hanouna accueillait le duo mère-fille Kaoutar et Nour, candidates de Pékin Express, Sur les pistes de la terre rouge. Ce fût pour les deux aventurières l’occasion pour revenir sur le « calvaire » qu’elles avaient vécu en Grèce. Elles viennent lors de l’épisode diffusé ce mardi raconté avoir été victimes de racisme à leur arrivée dans le pays européen.

De quoi inspirer Benjamin Castaldi à revenir sur la stupéfiante anecdote du voyage de l’équipe de TPMP en Laponie au cours duquel Cyril Hanouna avait été victime de racisme.

« Vous avez été interpellé par la police ! Ça m’avait choqué » !


« Déjà en Laponie c’était compliqué pour vous, à votre arrivée à l’aéroport avec votre faciès« , lui rappelait le mari d’Aurore Aleman. Ce à quoi le présentateur avait du mal à comprendre.

A sa connaissance, il n’a rencontré aucun problème à son arrivée en Finlande. « Rappelez-vous, vous avez été interpellé par la police ! Ça m’avait choqué« , insistait alors Benjamin Castaldi. « Bah c’est normal ils ont vu un gars comme moi, mais c’est le Père Noël ou quoi« , ironisait à son tour Cyril Hanouna expliquant qu’il avait tout simplement été victime de délits de faciès comme pour la plupart, se souvînt-il de ses passages à l’aéroport. « Quand j’arrive dans un pays je sais que je vais passer plus de temps à la douane que dans l’avion« , révélait-il avec beaucoup d’humour. Tout le monde ne réagirait pas de la sorte ! Ce n’est pas toujours un moment de plaisir.