Ce mois de mars commence vraiment mal pour Cristina Cordula et son émission de mode. Il faut savoir qu’à compter de ce 1er mars 2021, Les Reines du shopping ont été écartées par M6 au profit d’Incroyables transformations. Les retombées ne sont pas sans conséquence autant pour l’un que pour l’autre.

L’un des cases horaires habituellement dévolues à Cristina Cordula a été sacrifiée par la sixième chaîne au profit du programme porté par Nicolas Waldorf, Charla Cater et leur nouvelle alliée. Qu’en est-il côté audience ?

De ce fait, Cristina Cordula et Reines du shopping se trouve désormais en lead-in de l’autre émission. Sans compter que cette nouvelle stratégie relègue la Brésilienne la plus célèbre du PAF avec tout simplement un seul épisode à partir de 15h50. Comment sont les audiences depuis que M6 a décidé de miser toutes ses espérances sur Incroyables transformations ?

Ludivine Aubourg remplace Léa Djadja pour la troisième saison d’Incroyables Transformations…


Ce chamboulement de grille n’est jusque-là pas de bon pronostic pour M6 et cela équivaut tout autant aux deux émissions. A noter que lors de la première semaine, l’émission de mode a entre 15h45 et 16h50, pu compter sur 377 000 aficionados, soit 5,6% du public âgé de 4 ans et plus dont 13,2% correspondent aux femmes responsables des achats. Toutefois, les chiffres sont à la baisse d’environ 50 000 téléspectateurs comparés à la semaine d’avant.

Pour cette troisième saison d’Incroyables transformations, Charla Carter et Nicolas Waldorf s’installent dans une nouvelle agence éphémère aux côtés de Ludivine Aubourg, la nouvelle experte beauté du programme. Elle remplace Léa Djaja qui a quitté le programme après avoir accouché de son bébé, fruit de ses amours avec Black M.

Les belles audiences ne sont pas au rendez-vous : erreur de stratégie de la part de M6 ?


Il faut savoir que les audiences sont loin d’être au rendez-vous pour Incroyables transformations, uniquement 591 000 téléspectateurs ont pu être fédéré lors de cette semaine soit en moyenne 7.2% des Français. Pour le deuxième numéro, 935 000 curieux soit entre autres 8.1% de la cible commerciale ont été réunis entre autres 13.2% des femmes âgées de moins de 50 ans contre 600 000 à 1.07 million d’inconditionnels de l’émission la semaine d’avant.