C’est ce 25 janvier que M6 a diffusé la dernière séquence d’Opération Renaissance, le nouveau programme de Karine Le Marchand. Un programme pour qui elle a fait appel à Cristina Cordula. Cette dernière qui n’a pas manqué lors de ce numéro d’en scandaliser plus d’un à cause de ses propos jugés « grossophobes ».

« Nous avons eu trois ans de tournage et un an de montage. Un délai essentiel pour être dans la réalité et non dans la téléréalité », assurait il y a peu, Karine Le Marchand lorsqu’elle évoquait Opération Renaissance dont le dernier numéro diffusé ce 25 janvier 2021 a vu les téléspectateurs complètement enragés contre Cristina Cordula après ses remarques à une des candidates de l’émission.

Pourquoi Cristina Cordula ?


La maman d’Alya d’ensuite expliquer la raison pour laquelle elle a préféré solliciter l’intervention de quelques experts dont Cristina Cordula : « Je trouvais bien que ce ne soit pas moi qui accompagne l’acceptation du corps des patients. Cristina, qui est une amie, a utilisé́ des appuis très intéressants pour y parvenir« .

Si tout le monde est d’accord sur le fait qu’elle excelle dans cet art, un détail en particulier dérange énormément les internautes : son manque d’empathie notamment avec Audrey, la jeune maman en détresse vulnérable à cause des relations toxiques qu’elle a eus avec son ex et sa maman.

« Je déteste ce que je vois  » !


« Je déteste mon reflet dans le miroir. Je n’ai pas de miroir chez moi aussi grand que ça. Je déteste ce que je vois », apprend-t-elle à l’animatrice de Reines du shopping.

« Il va falloir que tu commences à t’aimer. Si tu ne t’aimes pas, tu vas commencer à manger et à grossir », rétorque alors Cristina Cordula.

De quoi créer une vague d’indignation sur la Toile: « Le fait que Cristina Cordula s’occupe des fringues alors que c’est la grossophobe en chef. C’est le roquefort qui dit au camembert tu pues là », « Restez dans la mode !! Sos interventions grossophobes, sans aucune empathie, sans aucune psychologie », « Cristina Cordula n’a aucune psychologie avec les patientes d’Opération renaissance. C’est hallucinant, elle n’a aucune empathie, aucun mot ! Les pauvres qui se retrouvent en pleurs devant ce miroir ! ».