Christophe Beaugrand voit tout son quotidien basculer avec l’arrivée de cette foudroyante maladie. Un vrai cauchemar pour l’animateur de Ninja Warrior qui se retrouve aux prises à de traitements très lourds. Les résultats qui tombent, toujours plus mauvais au point de vouloir tout abandonner tant la maladie se révèle plus forte…

Si l’on revient un peu en arrière, on dirait hier encore que Christophe Beaugrand et son mari Ghislain Gerin aient annoncé la naissance de leur fils Valentin. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils en sont gagas. Rappelons-le, c’est depuis le 9 novembre 2019 que le couple est devenu l’heureux parent du petit Valentin. Ce dernier qui a, à l’heure actuelle, 12 mois et quelques jours a, en effet, été conçu par GPA aux Etats-Unis et comble aujourd’hui ses parents de bonheur.

Ces mots très touchants de Christophe Beaugrand.


Depuis l’acolyte de Denis Brogniart et Iris Mittenaere ne manque jamais de partager les moments de bonheur que lui procurent son fils. Il semble aujourd’hui plus heureux que jamais.

En témoigne son post du 07 janvier : « 2021 sera romantique ou ne sera pas ! Je souhaite à tous les célibataires de trouver leur moitié cette année. Celui ou celle qui fera battre votre cœur. […] Qui vous fera rire, vous agacera, vous rendra admiratif, vous fera pleurer. Bref, celui qui vous fera vivre. », en légende d’une tendre photo de Christophe Beaugrand et de Ghislain Gerin en pleine vacances en Guadeloupe.

Ce que Christophe Beaugrand redoute le plus.


Le petit garçon a récemment amené son papa à prendre une décision difficile…Christophe Beaugrand est en constante angoisse de ne pas pouvoir être présent jusqu’à la fin aux côtés de son bébé. Peu importe combien l’on peut faire attention, nul n’est vraiment à l’abri du cancer qui peut basculer la vie d’une personne à tout moment.

Des lourds traitements, un pronostic qui s’assombrit de jour en jour,…La maladie qui finit par prendre le dessus. Tout ça, Christophe Beaugrand l’a connu. 20 ans plus tôt, l’animateur phare avait perdu son paternel. Ce dernier ayant succombé des suites d’un cancer du haut de ses 53 ans. Une épreuve qu’il a toujours préféré garder secret.