Trois ans après sa disparition, le Taulier continue à défrayer la chronique. Découvrez cette vidéo troublante de Johnny Hallyday dans un état second. Les âmes sensibles sont priées de prendre leur distance.

Gros plan sur cette vidéo troublante de Johnny Hallyday dans un état second. Voilà une facette de Johnny Hallyday bien méconnue du public. Cette vidéo inédite dévoilée par Archives secrètes ce vendredi 14 mai 2021 sur l’antenne  de France 3 va heurter des âmes sensibles. « Amenez-moi une fille », lâchait sans ambages Johnny HallydayUne phrase qui à peine prononcée, a fait le tour des réseaux sociaux sans que l’émission ne soit arrivée à sa fin. Si Johnny Hallyday est depuis resté dans nos cœurs, cette ancienne vidéo qui refait surface risque de donner un sacré coup de l’aile à sa popularité.

Cette vidéo de Johnny Hallyday qui choque…


Laurent Delahousse s’est en effet dès la première phase du programme, consacré aux superstars des années 1960. Il a alors pris soin de débuter par le Taulier du rock français, l’inénarrable Johnny Hallyday. C’est à un autre visage, peu élogieux de « l’idole des jeunes » que l’équipe de France 3 s’est attardée ce jour-là. Dans un état d’ébriété, le regretté époux de Laeticia Hallyday a eu des propos pour le moins choquants.

« Maintenant, ce qu’il me faut vraiment, c’est une fille. Amenez-moi une fille. »


Le reportage est revenu sur l’époque où l’interprète d’Allumer le feu se trouvait au sommet de son art. Sollicité de partout, le papa e David Hallyday, Laura Smet, Jade et Joy Hallyday avait du mal à composer avec l’immense notoriété qu’il a acquis en un rien de temps. Il partageait encore à ce moment précis sa vie avec Sylvie Vartan, la mère de son unique fils.

Porté par Que je t’aime, l’ex de Linda Hardy enchaînait les tournées internationales. Parallèlement, il ressentait également le besoin de se laisser aller de temps à autre. Pensant que rien ne pouvait entraver sa jeunesse ni sa santé de fer, il avait pour devise : « Je fume, je me bourre la gueule, je b***e, je fais tout ».

Sur la même lancée, Johnny Hallyday de poursuivre : « Maintenant, ce qu’il me faut vraiment, c’est une fille. Il me faut une fille. Amenez-moi une fille. »