Après Piers Morgan, ce journaliste qui a osé s’en prendre à Meghan Markle…C’est à une autre présentatrice télé de perdre son emploi. La leçon à tenir : la duchesse de Sussex serait-elle intouchable ? Il faut croire que oui…

Pour s’être permis de remettre en question les propos de Meghan Markle au cours de son interview à Oprah Winfrey, certains se voient du jour au lendemain remercié par leurs employeurs. C’est à une animatrice star de faire aujourd’hui ses cartons.

Piers Morgan exclu après s’en être violemment pris à Meghan Markle.


Après avoir osé s’en prendre à Meghan Markle, le présentateur britannique Piers Morgan, officiant il y a peu pour le compte de Good Morning Britain, l’a payé de sa place. Il a été contraint de démissionner. Et pour cause : Il a-après avoir diffusé un extrait de l’interview-vérité de la duchesse de Sussex à Oprah Winfrey revenant principalement sur ses pensées suicidaires où elle confie ne pas avoir eu de soutien-clamé que tout n’était que mensonge.

« Je suis désolé, je ne crois pas un mot de ce qu’elle dit » avant de traiter Meghan Markle de « princesse Pinocchio« , dans un tweet.

Des propos très graves que la chaîne britannique pour laquelle il travaille depuis six longues années, a décidé de sanctionner. « A la suite de discussions avec ITV, Piers Morgan a décidé qu’il était maintenant temps de quitter Good Morning Britain. ITV a accepté cette décision et n’a plus rien à ajouter« , a été déclaré dans un communiqué publié dans l’immédiat sur le site de la chaîne.

Ce fameux tweet qui a coûté sa place à Sharon Osbourne.


CBS a subitement rompu son contrat avec Sharon Osbourne…Parce que celle-ci a apporté ce début mars, son soutien à l’un des plus grands détracteurs de Meghan Markle. « Je suis avec toi. Je me tiens à tes côtés. Les gens oublient que tu es payé pour partager tes opinions et que tu racontes ta vérité« , tweetait Sharon Osbourne.

« Je te le demande Sheryl, et n’essaie pas de pleurer car si quelqu’un doit pleurer, c’est bien moi. Dis moi, éduque-moi, quand l’as-tu entendu dire quelque chose de raciste?« , interrogeait Sharon Osbourne sa co-animatrice Sheryl Underwood dans The Talk revenant sur le tweet en question.

Sans plus attendre, cela a abouti à l’exclusion de l’animatrice star de 68 ans qui officiait depuis près d’une décennie pour la chaîne.