Benjamin Castaldi a été ce 12 avril 2021 visiblement très remonté au point de tout lâcher. Parce qu’il faut reconnaître qu’il ne s’est pas retenu pour clasher les médias. Le chroniqueur de Touche pas à mon poste y est allé fort.

Invité à donner son avis sur le monde de la télévision, Benjamin Castaldi s’est fait le plaisir de livrer le fond de sa pensée. Et comme toujours, le chroniqueur de 51 ans a été très cash.

Evoluant depuis plus de deux décennies dans le métier, il est parfaitement bien placé pour répondre à cette question.

Les débuts de Benjamin Castaldi à la télé…


Rappelons-le, c’est à France Télévisions qu’il a démarré sa carrière. Sa mère Catherine Allegret le recommande à Michel Drucker, ami de la famille, qui l’embauche comme stagiaire.

Le mythique animateur de Vivement Dimanche lui a donné peu de temps après sa chance à l’antenne. Il a alors fait ses débuts en tant que chroniqueur de cinéma dans l’émission de variétés Studio Gabriel alors diffusée avant le journal de 20 heures de la Deux.

 » Ils vous massacrent par-derrière et après, ils vous font un sourire “ !


Comme le décrit Benjamin Castaldi, face aux caméras de C8, la télé est un monde rempli de bien de faux-semblants.

C’est vrai que dans ce métier, quand vous avez un coup dur, on ne va pas se mentir, Cyril, c’est un milieu d’hypocrites, admettait-il avant de poursuivre dans ce sens : « Les coups de téléphone, quand ça va mal, si vous en avez un ou deux, c’est le grand maximum. Et ces personnes, vous les revoyez que quand ça va mieux. C’est insupportable. Alors, ce n’est pas que dans le milieu de la télévision. Il ne faut pas dire qu’il n’y a que des c*ns à la télévision, loin de là, mais c’est vrai qu’il y en a beaucoup, c’est une spécialité “.

Ce sont des gens qui en plus ont un aplomb (…) Ils vont vous défoncer et souvent devant des gens qui vous le répètent et quand ils vous voient, ils ne disent rien(…) Les mecs, ils vous massacrent par-derrière et après, ils vous font un sourire “, concluait au final l’animateur de Loft Story.