Après avoir récemment fustigé Caroline Margeridon, Pierre-Jean Chalençon s’en prend pour cette fois à son ancienne collaboratrice Sophie Davant. Décidément, le propriétaire du Palais Vivienne s’avère être une personne très rancunier. L’ex-acheteur d’Affaire conclue ne manque pas de faire preuve de sa légendaire verve.

C’est courant juin 2020 que Pierre-Jean Chalençon quittait France 2 notamment Affaire conclue où il officiait en qualité d’acheteur récurrent depuis août 2017. « J’avais déjà décidé de quitter l’émission à la rentrée. Il fallait que je m’en aille. J’en avais marre d’être derrière un comptoir à faire le perroquet. Je ne m’amusais plus« , déclarait-il à Télé-Loisirs.

Un départ qui a été précipité par les nombreuses polémiques qu’il a à son actif. Celle de la photo où il posait aux côtés de Dieudonné a été celle de trop. Désormais loin du petit écran, Pierre-Jean Chalençon semble ne pas avoir toujours digéré son départ fracassant de la seconde chaîne.

« Affaire conclue ne me manque pas » !


Interviewé récemment par Max, un magazine belge, Pierre-Jean Chalençon soutient qu’Affaire conclue ne lui manque pas pour le moins du monde. « Affaire conclue ne me manque pas, par contre, l’ambiance des tournages me manque. Mais quand je vois ce que l’émission est devenue, rien ne manque ! On ne reconnaît plus les acheteurs tellement il y en a, c’est surjoué et le dernier prime-time s’est pris une gamelle dans les audiences ! C’est le Waterloo d’Affaire conclue ! », indiquait Pierre-Jean Chalençon.

Sophie Davant en prend aussi pour son grade.


Le collectionneur français de 51 ans en profitait ensuite pour balancer sur le compte de ses anciens camarades de l’émission d’enchères du fin d’après-midi. « C’est ridicule ce qu’ils ont fait, déguisés. On aurait dit des GO du Club Med, sans la folie, la rigolade (…) Ça me fait de la peine de voir ce que c’est devenu (…) C’est triste« . Dans la foulée, l’ex de Pierre Sled d’en prendre elle aussi, pour son grade. « Sophie (Davant), qui est ma copine, n’a jamais été l’élément moteur de cette émission« . Julien Cohen, rajoute-t-il, « Lui se fait chier. Les acheteurs autour de lui n’ont aucun charisme, ils ne mettent pas l’ambiance, même s’ils sont chouettes« .