« C’est dégueulasse de dire ça ! », Yann Moix scandalise Isabelle Morini-Bosc. La doyenne de la bande ne cautionne point ses propos sur la crise sanitaire. Fashiontechweek vous fait le point.

Quand la doyenne de la bande n’est pas d’accord avec un avis, elle ne se fait point attendre pour dire le fond de sa pensée. Ce mardi 18 mai n’a pas dérogé à la règle. « C’est dégueulasse de dire ça ! », Yann Moix scandalise Isabelle Morini-Bosc avec ses propos sur la crise sanitaire.

Gros clash entre Yann Moix et Jean-Paul Hamon.


Convié ce 18 mai dans Touche pas à mon poste pour débattre de l’actualité sur la Covid-19, Yann Moix a eu des mots assez décriés face au docteur Jean-Paul Hamon qu’il n’a pas hésité de comparer à un “beauf de la médecine”.

Ce qui a fini par emporter le spécialiste. “Ca fait deux fois que vous m’insultez, lâchait-il. Vous m’appelez le beauf de la médecine ! C’est vrai que je n’ai pas eu le temps de faire de la philosophie, parce que je touche ma retraite des ouvriers”, s’exclamait Jean-Paul Hamon. Yann Moix d’en remettre une couche en lui assenant un “Ça se voit” !

J’ai connu la période où on pouvait faire de la médecine en étant littéraire, donc qu’il arrête de nous insulter ce type”, indiquait encore à son tour Jean-Paul Hamon, tout en soulignant qu’un interne “se suicide tous les 18 jours”. L’écrivain d’enfoncer le clou encore plus loin : “Des enfants se suicident et vous vous en fichez”.

Moi je trouve insupportable ce discours. Je le trouve relativement odieux, sincèrement.


Des propos qu’Isabelle Morini-Bosc ne pouvaient laisser passer. “Comment vous pouvez dire ça ? Non mais c’est dégueulasse de dire ça, lui avait fait remarquer la chroniqueuse du talk-show. C’est dégueulasse de dire ça”, réitérait l’acolyte de Gilles Verdez.