Quelle ne fût pas la surprise de ses followers lorsque Benjamin Castaldi s’est affiché le visage…Défiguré en story de son fil Instagram. Un post qui a certainement eu le don d’en intriguer plus d’un. Sa communauté se serait sûrement demandé ce qui se passait.

Benjamin Castaldi a beaucoup surpris ses followers ce samedi 27 février. En cause : le chroniqueur phare de C8 est apparu en story Instagram le visage tout amoché. Les cheveux ébouriffés encore dans son lit, le mari d’Aurore Aleman s’est affiché avec le nez marqué par une égratignure.

Benjamin Castaldi apparaît le visage accidenté.


« C’est chaud« , a-t-il pris soin de mettre en légende du cliché en question avant de rajouter : « Je vous dis tout lundi avec Cyril Hanouna dans TPMP« . Ce n’est donc qu’à partir de ce lundi que l’on pourrait espérer savoir ce qu’il aurait pu se passer.

Il faut savoir qu’avant d’être chroniqueur sur C8, le papa de Justin, Simon, Enzo et Gabriel officiait sur TF1. C’est notamment grâce à la présentation de Secret Story qu’il a pu vraiment relancer sa carrière d’animateur. Il n’a pas manqué d’y revenir ce jeudi 25 février après les propos de François Miguet, sur « Ce que gagnent les stars de TF1 grâce à leurs ménages » comme indiqué dans le rapport révélé par le fameux magazine économique Capital. Il faut dire qu’il a d’antan touché une sacrée somme contre un petit service.

Cette incroyable anecdote de Benjamin Castaldi.


« La chaîne du groupe Bouygues pousse désormais ses vedettes à faire des ménages » entre autres à « égayer des séminaires, des tables rondes, ou se produire comme conférenciers pour des entreprises« .

« La demande la plus incroyable » que Benjamin Castaldi ait pu avoir tout le temps de sa carrière, raconte-t-il, « C’est quand on m’a appelé pour être le cadeau d’anniversaire d’une femme qui fêtait ses 40 ans. On m’a dit : ‘Je voudrais que quand elle sorte de sa chambre d’hôtel, vous soyez en bas de l’escalier et que vous la fassiez entrer dans la salle de bal et c’est tout. Elle vous adore‘ ».

Il avait avec TF1 « un contrat d’exclusivité de 700 000 euros par an« , en plus des « prestations » pour chaque prime qu’il est amené à faire. « Je gagnais autour de 1,5 à 2 millions par an« .