Si Pepe Munoz est subitement passé sous silence, il entend faire son come-back. Il en a également profité pour revenir sur les bons nombres de rumeurs qui pèsent sur lui. Fashiontechweek vous révèle tout.

A la surprise générale, Pepe Munoz, le danseur sexy de Céline Dion, apparaissait pour la toute première fois en publique courant 2017 aux côtés de la diva. Trois ans plus tard, l’Espagnol travaille toujours pour la femme de René Angélil et devient, en outre, son styliste. Mais depuis le premier confinement, le jeune homme est passé subitement sous silence, provoquant des rumeurs suggérant la fin de leur relation.

« Céline m’a fait confiance, elle aimait mon univers et j’ai dit oui« .


Si beaucoup pensait à l’époque que Pepe Munoz entretenait une liaison avec Céline Dion, l’apparition de Brayden a balayé toutes les rumeurs d’un revers de main.

« Je fais encore partie de l’équipe créative de Céline Dion pour la tournée (reportée en raison de la pandémie, nldr). Le Covid-19 a tout cassé, mais je pense et j’espère qu’ils vont me rappeler quand les choses vont recommencer. S’ils ne m’appellent pas, it’s OK. Ç’aura été les quatre plus belles années de ma vie, les plus merveilleuses. Je garderai toujours un souvenir extraordinaire de Céline« , expliquait-il avant de poursuivre : « Avec Céline, tu apprends à dire oui. (…) Céline m’a fait confiance, elle aimait mon univers et j’ai dit oui« .

Le danseur est mêmement revenu sur la relation sulfureuse que bon nombre de gens mettaient sur le dos de Céline Dion et lui. « Tout le monde trouve ça drôle ! Ça n’a aucun sens« , confiait-il au Journal de Montréal.

Ce nouveau projet.


Pepe Munoz participera comme annoncer ce mois dernier à la Star Académie, la version québécoise de la Star Academy. Il y officiera en tant que professeur d’identité aux côtés de deux anciens jury de The Voice dont Lara Fabian qui sera la directrice et de Mika, le directeur artistique. Xavier Dolan sera aussi de la partie.

« Très content d’être prof – lol – à la Star Académie ! J’ai hâte de rencontrer les candidats et de travailler avec eux. À l’horaire : ballon-poire et berlingots de lait obligatoires ! », lâchait-il.